VRT ???media.video.type.mz_vod???

Dix-sept portraits robots dressés pour rien au cours des deux derniers mois

Au cours de ces deux derniers mois, les portraitistes de la police fédérale ont dressé des portraits-robots " pour rien" dans 17 dossiers. Tout simplement parce que les suspect n’existaient pas, ils avaient été inventé. Il faut pourtant compter deux bonnes heures de travail pour réaliser un portrait robat sur base du témoignage de la victime. Et de tels faux témoignages ne sont pas sans conséquences quand il s’agit d’un enlèvement de grands moyens sont déployés. Mais ces plaintes fantaisistes hypothèquent aussi les plaintes fondées des vraies victimes de viol.

La semaine en vidéo lun. 17/07/2017 - 16:01
Seulement en Belgique

La semaine en vidéo

< >