VRT vod

Réaction ferme de la Belgique face à la menace terroriste

Après les attentats sanglants de Paris où la Belgique a été montrée du doigt, le Premier ministre Charles Michel devait réagir. Le chef du gouvernement a prononcé un discours ferme, voire martial jeudi devant le Parlement. Il a annoncé 400 millions de moyens supplémentaires pour la lutte contre le terrorisme. Il a aussi appelé à l'union nationale avec l'opposition contre le péril djihdiste et tendu la main aux Communautés et aux Régions. Johny Vansevenant est journaliste politique à la VRT, il a suivi ce discours au Parlement, il estime que plusieurs mesures annoncées seront difficiles à appliquer.

La semaine en vidéo ven. 20/11/2015 - 15:46
Seulement en Belgique

La semaine en vidéo

< >