JO de Pyeongchang : les Belges ont défilé, place à la compétition! Auteur: J.A. (avec Belga)

ven. 09/02/2018 - 14:10 J.A. (avec Belga) La délégation belge, emmenée par le snowboarder Seppe Smits, a défilé dans le stade Olympique de Pyeongchang, vendredi en Corée du Sud, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture de la 23e édition des Jeux Olympiques d'hiver. Cinq de nos compatriotes entreront déjà en action ce samedi. La performance de Seppe Smits dans les qualifications du slopestyle, épreuve dont il est champion du monde, sera particulièrement suivie.

Il était 20h40 heure locale (12h40 heure belge), quand la délégation belge a fait son apparition dans le stade Olympique de Pyeongchang. Elle était emmenée par le porte-drapeau, le surfeur des neiges Seppe Smits.

Vêtus d'une parka noire, d'un pantalon rouge, d'un tour de cou jaune et d'un bonnet gris, les membres du Team Belgium étaient un peu moins d'une trentaine à avoir défié le froid afin d'assister à l'ouverture officielle de ces Jeux. Notre pays était le 28e à entrer dans le stade, étant donné l’ordre alphabétique coréen.

Au total, 22 athlètes belges, et une équipe de réserve, participeront aux compétitions, dans neuf catégories différentes. Cela faisait depuis 1936 qu’il n’y avait plus eu autant d’athlètes belges à des Jeux Olympiques d’hiver, auxquels notre pays participe pour la 21e fois de son histoire.

Cette année, plus de 2.900 athlètes représentant 92 Etats, nations ou délégations vont se disputer les 102 titres décernés dans sept sports et 15 disciplines durant cette quinzaine olympique.

Du snowboard dès ce samedi

Cinq Belges entreront en action lors de la première journée officielle de compétition ce samedi. La performance du snowboarder Seppe Smits dans les qualifications du slopestyle, épreuve dont il est champion du monde, sera particulièrement suivie.

L'an dernier à Sierra Nevada, Smits avait remporté la médaille d'or de slopestyle pour la deuxième fois de sa carrière. Il avait profité de l'absence de certains adversaires mondiaux. Ils seront présents en Corée du Sud. En raison d'une blessure au genou, Smits n'a pas connu une préparation parfaite.

En 2014, à Sotchi, Smits était passé de peu à côté d'une place en finale dans cette épreuve (13e). Cette fois, il doit réussir. Il débute samedi dans le deuxième groupe de qualification, tout comme Stef Vandeweyer. Avec ses dix-huit printemps, Vandeweyer est le benjamin du Team Belgium. Pour lui, Pyeongchang est avant tout une école d'apprentissage.

Sebbe De Buck est le troisième surfeur des neiges belge. En raison d'une malheureuse chute lors des X-Games d'Aspen le mois dernier, De Buck se promène maintenant avec une attelle pour protéger son poignet cassé. Le 4e de la Coupe du Monde 2017 commence dans le premier groupe de qualification, qui débutera à 10h heure locale (02h en Belgique).

Smits et Vandeweyer passeront à l'action dans l'après-midi. Dimanche, les finalistes se disputeront les médailles dans le Phoenix Snow Park

Deux jeunes loups en shorttrack

Dimanche, vers 19h en Corée (11h en Belgique), les 1.500m de shorttrack (patinage sur piste courte) animeront l'Ice Arena de Gangneung. La Belgique sera représentée par deux jeunes loups de 21 ans Jens Almey et Ward Pétré. Leur objectif est de s'extraire du tour préliminaire et d'atteindre les demi-finales.