Marieke Vervoort : "Je ne veux plus souffrir" Auteur: Eric Steffens

dim. 24/12/2017 - 11:55 Eric Steffens Marieke Vervoort est au plus mal. Atteinte d'une maladie dégénérative incurable, la médaillée d’or aux Jeux paralympiques de 2012 et d'argent aux Jeux 2016, a annoncé être prête à se faire euthanasier pour mettre un terme à ses souffrances.

Marieke Vervoort s’est confiée au journal britannique "The Telegraph" : "C'est trop difficile aujourd'hui. Je suis de plus en plus déprimée. Je pleure beaucoup". Elle ne peut pratiquement plus respirer seule, ne parvient plus à dormir, mange très peu et perd la vue.

Selon le journal britannique, Marieke Vervoort a écrit des lettres à tous ceux qui lui sont proches. Elles sont prêtes à être envoyées le moment voulu. Son père, Jos Vervoort a confié que la fin était proche. "Elle ne mange quasi plus rien, à part un peu de pudding. Cela ne va plus durer longtemps".

Il y a quelques années Marieke Vervoort avait annoncé que sa déclaration anticipée relative à l'euthanasie était prête. Elle voulait pouvoir décider de mettre fin à ses douleurs, si celles-ci devenaient insupportables.

À la demande d’un patient et si les conditions fixées dans la loi sont réunies, un médecin peut, suivant une procédure stricte, légalement pratiquer une euthanasie en Belgique.