Saint-Trond arrache l’égalisation au Standard Auteur: E.S. avec Belga

dim. 24/12/2017 - 10:50 E.S. avec Belga La 20e journée du championnat de Belgique de football s'est terminée samedi par le quatrième partage consécutif du Standard à domicile face à Saint-Trond (1-1). Le Racing Genk a été battu en fin de match par Courtrai 2-3, alors que Mouscron s'est offert un deuxième succès consécutif en battant Zulte Waregem 2-1.

Razvan Marin (85e) a ouvert la marque et Roman Bezus (90e+1) a égalisé d'un magnifique corner rentrant. Au classement, les Rouches (26 points) restent 8e. Malgré un cinquième partage d'affilée, les Canaris (29 points) conservent la 6e place, la dernière dans le Top 6. Plus tôt dans la journée, Mouscron a battu Zulte-Waregem (2-1) et Courtrai s'est imposé à Genk (2-3).

Mehdi Carcela a donné le coup d'envoi d'un match, qui a connu un début assez chaotique. S'ils affichaient une plus grande envie comme l'a démontré Edmilson en incitant le public à les soutenir, les Standardmen ont dû patienter avant de se créer une première occasion. Par contre, sur une passe rusée, Jordan Botaka a isolé Igor Vetokele, qui a expédié le ballon dans les airs (12e).

Les Liégeois ont réagi mais une reprise de la tête de Christian Luyindama est passée à côté (16e) et Orlando Sa, qui a anticipé sur Jorge Teixeira, a oublié de céder le ballon à Carlinhos (18e). Si elle a manqué d'occasions de but, la rencontre s'est révélée riche en duels secs mais fair-play à l'exception d'une intervention décidée de Luis Pedro Cavanda sur Alexis de Sart (23e). Le Standard a quand même eu une énorme occasion mais Edmilson a préféré tenter sa chance au lieu de glisser le ballon à Paul-José Mpoku seul au deuxième poteau (44e).

A la reprise, les spectateurs ont eu droit à un festival de la carte jaune: Sébastien Delférière a sanctionné Kostantinos Laifis (48e), Sébastien Pocognoli (58e), Stelios Kitsiou (59e) et Fabien Antunes (64e). Entre-temps, Sa a remisé le ballon en direction de Carlinhos dont le coup de tête a atterri dans les mains de Lucas Pirard (62e). La sortie de Jonathan Legear sous les applaudissements a momentanément stoppé la longue série de cartes (il y en a eu 9 en tout), peu propice à élever la qualité du spectacle.

Pour y parvenir, Ricardo Sa Pinto a lancé Collins Fai et Dieumerci Ndongala à la place de Pocognoli et Edmilson (76e). Cela a failli porter ses fruits puisque Marin a trompé Pirard à l'arraché (85e). Pourtant, une fois encore le Standard a manqué l'occasion d'intégrer le top 6: la faute au talent de Bezus à peine monté au jeu et décisif (90e+1).

Genk battu en fin de match par Courtrai pour les débuts de Clement

Philippe Clement a débuté son aventure en tant qu'entraîneur de Genk par un défaite 2-3 contre Courtrai, samedi, dans le cadre de la 20e journée de la Jupiler Pro League. Teddy Chevalier a offert la victoire aux siens dans les arrêts de jeu (90e+5) alors que Genk évoluait à dix depuis la 65e minute et le rouge reçu par Aidoo.

Pour sa première sur le banc de Genk, Philippe Clement espérait un meilleur départ: à la 11e minute, Perbet se présentait seul face à Vukovic, qu'il driblait. Revenu en catastrophe, Brabec envoyait le ballon dans ses propres filets en voulant empêcher Perbet de tirer.
Genk réagissait d'abord via une tête Schrijvers, à côté (23e). Sur un centre de Schrijvers, Ingvartsen effectuait une tête à bout portant que Kaminski repoussait (31e).

Genk égalisait en début de seconde période. Zhegrova se procurait un penalty, converti par Ingvartsen (1-1, 53e).

Aidoo écopait de deux jaunes en trois minutes laissant Genk à dix (65e). Courtrai profitait aussitôt de sa supériorité numérique. Isolé sur la droite, Chevalier avait le temps de contrôler et de croiser sa frappe, Vukovic ne pouvait que constater les dégâts (1-2, 67e).

Genk ne se décourageait pas. Buffel remettait les deux équipes à égalité de fort belle manière. La demi-volée depuis l'entrée du rectangle du capitaine limbourgeois se logeait dans la lucarne de Kaminski (2-2, 82e).

Les deux équipes avaient tour à tour l'occasion de l'emporter dans une fin de partie palpitante. Perbet, en excellente position, tirait au-dessus sur les suites d'un corner (84e). Sur un centre de Zhegrova, Karelis butait sur Kaminski (88e). Zhegrova expédiait ensuite en tribunes la balle de match, sur un coup franc excentré (90e). C'est finalement Courtrai qui s'imposait. Sur la dernière action de la rencontre, Chevalier reprenait victorieusement un centre de la gauche (90e+5).

Genk aligne un cinquième match de suite sans victoire (deux partages et trois défaites). Les Limbourgeois sont 10e avec 24 points. Courtrai, 23 points, remonte en 11e position.

Deuxième succès consécutif pour Mouscron

Mouscron s'est offert un deuxième succès consécutif en battant Zulte Waregem 2 buts à 1, samedi, pour le compte de la 20e journée de la Jupiler Pro League. Selim Amallah (36e) et Jonathan Bolingi (71e) ont renversé la situation après le but d'ouverture de Davy De fauw (2e). Mouscron, 26 points, frappe aux portes du top-6.

Zulte Waregem concède un septième match sans victoire.
La rencontre commençait parfaitement pour Zulte Waregem. Dès la 2e minute, un centre de Kaya trouvait De fauw, isolé dans le rectangle. Le capitaine ouvrait le score d'une reprise en un temps. Olayinka, en bonne position, manquait de doubler la mise quelques minutes plus tard (8e).

La réaction de Mouscron passait par les pieds de Govea, dont le coup franc était dévié par Bossut (28e). Les 'Hurlus' égalisaient à la 36e minute. Un centre de la gauche d'Awoniyi trouvait Bolingi, lequel remettait de manière acrobatique à Amallah, dont le tir ne laissait aucune chance à Bossut.
La fin de la période était à l'avantage des visiteurs. Kaya voyait la transversale repousser son coup franc (38e) puis Leya Iseka manquait le cadre d'une position favorable après une belle déviation de Coopman (39e).

En seconde période, il fallait attendre la 62e minute pour voir la première occasion, lorsque De Sart alertait Butez (62e). C'est cependant Mouscron qui prenait l'avantage grâce à Bolingi. L'attaquant reprenait de la tête un centre de la droite de Rotariu (71e).

L'expulsion de Coopman (deux jaunes) compliquait davantage la tâche des hommes de Francky Dury (78e). Awoniyi manquait à deux reprises de faire le break en contre (83e et 89e).
Alors qu'il avait aligné dix rencontres sans victoire, l'Excel vient d'enchainer deux victoires de suite, ce qui ne lui était arrivé qu'une fois cette saison, à la 3e et à la 4e journée. Mouscron, 26 points, remonte provisoirement en septième position, à 2 points de Saint-Trond, qui rend visite au Standard (9e, 25 points) à 20h30. Un peu plus tôt (20h00), Genk (10e, 24 points) recevra Courtrai (14e, 20 points).

La situation de Zulte Waregem, 13e avec 20 points, devient préoccupante, avec sept rencontres sans victoire et un bilan partiel de 4 points sur 36.