Le Standard s'impose à Genk Auteur: E.S. avec Belga

dim. 26/11/2017 - 17:39 E.S. avec Belga Le Standard s'est imposé dimanche à Genk dans le cadre de la 16e journée du championnat de Belgique (0-2). Paul-José Mpoku (15e) et Uche Agbo (81e) ont permis au club liégeois (23 points) d'intégrer de justesse le top 6. Genk (22 points), qui n'avait pas pris un seul but en cinq rencontres, recule en 8e position. Plus tard dans la journée, Anderlecht reçoit Courtrai (18 heures) et le Club Bruges accueille Zulte Wategem (20h)

En général, les spectateurs de Genk-Standard en reçoivent pour leur argent. C'est ce qu'a dû penser Thibaut Courtois, le gardien des Diables rouges présent dans la tribune. Edmilson a d'emblée confirmé cette impression en faisant monter la tension nerveuse de la défense limbourgeoise (3e). Mais Nikolaos Karelis et Siebe Schrijvers ont orchestré la réaction, obligeant Christian Luyidama à parer au plus pressé (8e) et à Guillermo Ochoa de boxer un ballon dangereux (12e).

C'est alors que Mpoku a justifié son surnom de Monsieur coup franc des Rouches (15e, 0-1). Ce but a cassé le rythme de Genk et sur un service de Carlinhos, Mpoku a expédié le ballon sur Omar Colley et puis sur le rebond, l'a donné à Danny Vukovic (22e). Le Standard a encore laissé passer une chance par Orlando Sa (35e) mais Genk jouait trop lentement pour le surprendre.

A la reprise, Albert Stuinverberg a lancé Marcus Ingvartsen à la place de Jakub Brabec mais le nouvel attaquant n'a pas apporté l'inspiration recherchée par le coach de Genk. Les défenseurs liégeois ont écarté facilement le danger jusqu'à ce que l'arbitre siffle un penalty pour une faute sur Thomas Buffel sur signalisation de l'arbitre vidéo.

Le changement d'avis de Lauwrence Visser a suscité la colère des Liégeois et Mpoku, averti, sera suspendu pour le prochain match (58e). Le capitaine des Rouches aura apprécié la déviation d'Ochoa sur le tir des 11 m de Schrijvers (59e). Genk a hérité de plusieurs autres phases arrêtées mais n'en a rien retiré. Par contre, Agbo a ponctué d'un boulet de canon un contre du Standard (81e, 0-2).

C'était fini pour Genk qui restait sur huit matches sans défaite.