Impérial, Goffin surclasse Tsonga Auteur: E.S. avec Belga

dim. 26/11/2017 - 16:41 E.S. avec Belga Notre compatriote David Goffin s'est imposé en trois sets face au Français Jo-Wilfried Tsonga (ATP 18) lors du 4e match de la finale de la Coupe Davis de tennis, dimanche au stade Pierre Mauroy à Villeneuve d'Ascq (Lille), devant 27.500 spectateurs, permettant à la Belgique de rester dans la partie et d'égaliser à 2 victoires partout face à la France. Le numéro 7 mondial, en démonstration, l'a emporté 7-6 (7/5), 6-3, 6-2 en 2 heures 44 minutes.

Avec un premier jeu de service, blanc, à bien plus de 200km/h, Jo-Wilfried Tsonga avait donné le ton. Le Français pilonnait sur le coup droit de David Goffin pour tenter de lui piquer son jeu de service, mais le numéro 1 belge jouait vers l'avant pour contre-carrer les plans du Manceau.

C'est un peu le résumé de la partie. Mis sous pression, David Goffin sauvait 4 balles de break avec cran dans le 8e jeu et restait au contact grâce à quelques coups d'exception. Sauvant avec audace une balle de set, Goffin forçait pourtant un jeu décisif, lui aussi extrêmement serré, qu'il s'adjugeait sur sa première balle de set: 7-6 (7/5) en 1 heure et 14 minutes de jeu.

Mentalement très fort, impérial dans son jeu et très fort sur les balles à enjeu, David Goffin avait asséné un coup sur la tête de Tsonga, au figuré, même si le Français se faisait soigner la nuque ou les cervicales au changement de côté.

Alors que Tsonga n'avait pu convertir l'une de ses 7 balles de break (0/10 au total du match), Goffin profitait de sa 2e dans le même jeu pour prendre le service de son adversaire sur une double faute de Tsonga (4-2, puis 5-2). Le Français avait craqué, laissant le 2e set aussi à Goffin: 6-3 au bout de 2 heures de match.

David Goffin gardait la main-mise sur le match, breakant Tsonga en début de 3e manche (2-1). C'était la désillusion pour le Français breaké une 2e fois (4-1). Goffin se permettait même le luxe de sauver trois balles de break ensuite contre lui, concluant à 6-2 sur sa 3e balle de match.

Le 5e et dernier match opposera Steve Darcis, 33 ans, à Lucas Pouille, 23 ans. Les deux joueurs ne se sont encore jamais affrontés sur le circuit ATP. Le Liégeois, 76e mondial, a remporté ces 5 matches disputées dans le cadre d'un 5e match décisif en Coupe Davis lui valant le surnom de "Mister Coupe Davis".

La France avait pris l'avantage samedi à l'issue du double remporté par Richard Gasquet et Pierre-Hugues Herbert face à Ruben Bemelmans et Joris De Loore - 6-1, 3-6, 7-6 (7/2), 6-4.

Belges et Français s'étaient quittés dos à dos vendredi à l'issue de la première journée. David Goffin avait dominé Lucas Pouille (ATP 18) 7-5, 6-3, 6-1 alors que Jo-Wilfried Tsonga avait ramené l'égalité en ne laissant aucune chance à Steve Darcis: 6-3, 6-2, 6-1.

La France est en quête d'un 10e Saladier d'Argent, mais le premier depuis 16 ans. La Belgique est à la recherche de son premier titre en Coupe Davis pour sa 3e finale, la deuxième en trois ans après sa finale perdue à Gand contre la Grande-Bretagne d'Andy Murray, alors numéro 1 mondial.