Coupe Davis : Belgique et France à égalité avant le double Auteur: A.Fr. (avec Belga)

sam. 25/11/2017 - 12:14 A.Fr. (avec Belga) La Coupe Davis de tennis opposant la France et la Belgique à Nice a été marquée vendredi par le match remporté par David Goffin contre Lucas Pouille (7-5, 6-3 et 6-1), mais aussi la défaite de Steve Darcis face à Jo-Wilfried Tsonga (6-3, 6-2 et 6-1). Le Belge n’est pas parvenu à contrarier le 15e joueur mondial. Les deux pays étaient donc à égalité 1-1 au terme de la première journée. Ce samedi sera marqué par le double - avec Bemelmans et De Loore pour le duo belge -, avant deux matchs décisifs en simple, dimanche. Steve Darcis devra y affronter Lucas Pouille et David Goffin se mesurer à Jo-Wilfried Tsonga.

Battu 6-3, 6-2, 6-1 vendredi en début de soirée à Lille, le Liégeois Steve Darcis, 76e mondial, n'a pu hausser son niveau de jeu pour faire trembler le numéro 1 français, Jo-Wilfried Tsonga. "L'objectif était de jouer mon jeu et d'empêcher qu'il puisse jouer le sien. J'ai essayé de m'accrocher et de me battre sur tous les points, cela n'a pas fonctionné", a expliqué Steve Darcis qui ne voulait pas invoquer une quelconque douleur au coude soigné ces dernières semaines.

"Je me sentais bien. Je n'avais pas de douleur. Il a tout simplement été meilleur que moi. Il a joué un gros match alors qu'il avait la pression après la victoire de David. J'ai juste joué contre quelqu'un de plus fort, et je n'ai pas su trouver la solution. J'ai perdu en trois sets, c'est décevant, mais c'est comme ça."

Steve Darcis (photo) ne voulait pas se projeter jusqu'à dimanche. "C'est seulement 1-1, rien ne dit que l'on ira au cinquième match. Mais si c'est le cas, et si je devais me retrouver sur le terrain" face à Lucas Pouille, "le fait d'avoir joué ce vendredi m'a permis de prendre des repères et de prendre conscience de l'ambiance. Je serai prêt, mais beaucoup de choses vont se passer encore".

Qui disputera le double ce samedi ?

Dans une ambiance très belge au sein des 27.500 spectateurs de l'Arena lilloise, David Goffin (ATP 7) a poursuivi sur sa lancée du Masters de Londres où il avait rejoint la finale dimanche. Le Liégeois a dominé Lucas Pouille (ATP 18) 7-5, 6-3 et 6-1 en moins de deux heures de match (1h59) pour offrir le premier point à la Belgique. Dans la foulée, le numéro 1 français, Jo-Wilfried Tsonga, 15e mondial, ne s'est pas fait prier non plus pour renvoyer Steve Darcis (ATP 76) en trois sets 6-3, 6-2, 6-1 en 1h46 de jeu pour rétablir une égalité parfaite entre les deux nations.

"La logique a été respectée", ont clamé les deux capitaines, le Français Yannick Noah et le Belge Johan Van Herck. Les choses ont été claires vendredi. Elles le sont nettement moins concernant la composition des doubles au programme de samedi. Il est peu probable que les paires théoriquement annoncées se retrouvent sur le Rebound Ace de la surface dure lilloise.

En écartant Nicolas Mahut, pour associer théoriquement Richard Gasquet à Pierre-Hugues Herbert, Yannick Noah avait déjà créé la surprise dans sa sélection. Il pourrait y en avoir une autre ce samedi. Le capitaine français se décidera en dernière minute.

Côté belge, les pronostics vont bon train sur la participation de David Goffin dans le double. Johan Van Herck devait en discuter encore avec son staff et ses joueurs vendredi en soirée avant de prendre une décision. Les deux capitaines ont jusqu'à une heure avant le coup d'envoi (prévu à 14h) pour modifier leur composition. Si la paire Ruben Bemelmans/Joris De Loore était annoncée en théorie, De Loore n'a plus joué depuis le mois d'août et l'état de forme de David Goffin le désigne comme presque incontournable.

Un des deux protagonistes, France ou Belgique, aura en tous les cas pris l'avantage samedi avant la dernière journée prévue dimanche par un choc de dimension en entrée avec le duel des deux numéros 1, Jo-Wilfried Tsonga face à David Goffin. En théorie, le 5e match opposera les deux numéros 2, Lucas Pouille et Steve Darcis.


Déjà paru: