Le titre d’Anderlecht postposé après un match nul à Bruges Auteur: E.S. avec Belga

lun. 15/05/2017 - 10:25 E.S. avec Belga Dernier match de la 8e journée des play-offs 1, le duel au sommet entre Bruges et Anderlecht s'est soldé par un partage (1-1). Les deux buts ont été inscrits sur coup-franc par Sofiane Hanni (8e, 0-1) et Ruud Vormer (36e, 1-1). Au classement, les deux équipes restent sur leurs positions: les Mauves (46 points) comptent quatre unités d'avance sur les Blauw & Zwart. Suivent Gand (3e, 38 points), Charleroi (4e, 34), Ostende (5e, 34) et Zulte Waregem (6e, 32).

Si Michel Preud'homme a aligné le onze attendu, René Weiler a laissé Lukasz Teodorczyk, son meilleur buteur sur le banc, préférant Isaac Kiese Thelin. D'emblée, le niveau d'intensité a été élevé avec des duels solides.

Un tacle fautif d'Ivan Obradovic sur José Izquierdo a donné le ton (4e). Mais le jeu n'était pas spécialement précis: après s'être débarrassé de Kara Mbodj et Dennis Appiah, le Colombien de Bruges a tiré à côté (6e). Sur sa première occasion, un coup franc accordé pour une faute de Lorenzo Denswil sur Thelin, Hanni a battu Ethan Horvath (9e, 0-1).

Les Brugeois ont tenté de trouver des solutions mais ils n'étaient pas fringants dans les seize mètres adverses même quand Frank Boeckx et Uros Spajic éprouvaient des soucis (24e). Le rythme était toujours élevé et rayon vitesse, Frank Acheampong en connaît un bout. Le Ghanéen a mis le turbo sur le flanc gauche, il a passé Ahmed Touba mais Helibelton Palacios a intercepté son service à Thelin (32e).

Comme les phases arrêtées étaient de plus en plus nombreuses, c'est assez logiquement sur coup-franc que Vormer a mis les deux équipes à égalité (36e, 1-1).

Après le repos, les Blauw&Zwart ont continué à appuyer leurs actions. Dorin Rotariu (47e) et Hans Vanaken (50e) ont sonné à la porte de Boeckx. Hanni a lui obligé Horvath à sortir un ballon placé dans le petit angle (53e). Suite à ce mouvement, Weiler a lancé Teodorczyk, un changement poste pour poste avec Thelin (54e).

D'emblée, le Polonais a vu Horvath mettre son envoi en corner du bout des doigts (57e). Anderlecht pressait et a obtenu un penalty pour une faute de Bjorn Engels sur Acheampong: Youri Tielemans l'a trop centré et le gardien américain l'a contré (64e).

Les Brugeois ont tenté d'exploiter la déception des Anderlechtois mais tous les efforts se sont retrouvés bloqués aux cartes jaunes de Hanni (73e), Alexandru Chipciu (76e), Appiah (81e) et Acheampong (90e+1).

Anderlecht aura une nouvelle occasion de s'assurer le titre jeudi à Charleroi (20h30).

Ruud Vormer garde l’espoir

Après avoir égalisé sur coup franc en fin de première période, Ruud Vormer espérait arracher la victoire contre Anderlecht au terme du match au sommet de la 8e journée des play-offs. A deux journées de la fin, les Blauw & Zwart comptent toujours quatre points de retard.

"Il y a toujours de l'espoir", a avancé le capitaine brugeois. "Mais nous devons aussi conserver cette deuxième place. Il nous reste à gagner les deux matches et voir ce qui arrive. Nous voulons toujours jouer pour le titre mais cela ne réussit pas à chaque fois".

Au stade Jan Breydel, Anderlecht a opté pour son style de jeu préféré et a surtout misé sur la contre-attaque. Cette attitude n'a pas plu à Vormer. "Avec les joueurs qu'ils ont, ils devraient être en mesure d'apporter plus. Ils se cachent en permanence derrière le contre avec le rapide Acheampong. Mais ils n'ont eu que quelques chances à peine. Nous avons peu de choses à nous reprocher.

Nous avons fourni un bon football. La précision nous a seulement manqué à l'avant".

Comme l'année dernière à l'occasion du titre, les fans de Bruges ont transformé le stade un chaudron. "Des fans pareils, il n'y en a nulle part ailleurs en Belgique, juste à Bruges. C'est comparable à ceux de Feyenoord".

"Anderlecht ne produit pas le beau football que l'on attend d'un champion, mais c'est efficace. C'est un bloc incroyablement difficile à bouger", a commenté Hans Vanaken. "Nous nous attendions à ce qu'Anderlecht monte sur la pelouse dans cette disposition. Cela aurait été surprenant que, subitement, ils ouvrent tout. Nous avons néanmoins essayé que ce soit un vrai match. Nous avons tout fait, il n'y a rien à nous reprocher. Il est vrai que pour nous ce 1-1 est insuffisant. Jeudi, nous essayerons de gagner à Ostende alors qu'Anderlecht a aussi un dur déplacement à Charleroi. Attendons donc de voir ce qu'ils feront".