240.000 signataires s’engagent à lutter contre le harcèlement scolaire Auteur: Joyce Azar

ven. 09/02/2018 - 16:56 Joyce Azar Alors que la semaine flamande contre le harcèlement s’achève ce vendredi soir, les organisateurs peuvent d’ores et déjà se réjouir d’un franc succès : plus de 240.000 personnes ont en effet signé la charte les engageant à lutter activement contre le harcèlement à l’école, et plus de 20.000 photos affichant le fameux symbole des quatre points sur la main ont été récoltées par le site de Ketnet, la chaîne pour enfants de la VRT.

L’action a dépassé toute les attentes : la Flandre a massivement dit non au harcèlement entre jeunes. D’innombrables écoles, mais aussi des clubs de sport, des associations et des mouvements de jeunesse ont adopté la charte Manipest (jeu de mot entre manifeste et "pesten").

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses photos ont proliféré, accompagnées du hashtag #SamenTegenPesten (ensemble contre le harcèlement). Ce succès est notamment dû à un symbole fort, lancé par Ketnet pour cette édition 2018 : quatre points marqués sur le poing, en signe d’engagement contre ce phénomène qui affecte de nombreuses écoles.

Notons que la chanson "Stip na stip", créée dans le cadre de la campagne, a, elle aussi, connu un franc succès, puisque le clip a été visionné pas moins de 1,6 millions de fois en un mois, sur YouTube et via les canaux en ligne de Ketnet.