L'Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai s'ouvre à la société civile Auteur: Eric Steffens

Sébastien Poliart
lun. 04/12/2017 - 17:12 Eric Steffens Le 29 novembre dernier, 130 personnes issues de la société civile des trois régions de l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai, se sont réunies à Froyennes, dans le cadre des Etats généraux de la démocratie participative. A cette occasion, Sébastien Poliart a été élu nouveau président du Forum pour deux ans.

L’Eurométropole a été créée il y a bientôt 10 ans et veut sortir de l’institutionnel pour devenir un outil pour les citoyens et à la portée des citoyens. Avec ses 2 millions d’habitants cette Euro-région constitue un marché plein d’opportunités et veut répondre aux demandes de la société civile.

Sébastien Poliart

L'Eurométropole fait appel à la société civile par le biais de son Forum. C’est Sébastien Poliart, un jeune entrepreneur de 36 ans de Wallonie picarde qui a été élu à la présidence du Forum pour deux ans.

Comment l’Eurométropole peut-elle faciliter la vie de ses habitants, comment apprendre à mieux se connaître entre Français, Flamands et Wallons ?

Parmi quelques réalisation récentes de l’Eurométropole citons son rôle d’intermédiaire joué lors de la finale de la Coupe Davis de tennis, fin novembre, entre la France et la Belgique au Stade Pierre Mauroy à Villeneuve d’Ascq. Des trains supplémentaires ont été affrétés pour permettre aux supporters belges de se rendre en France via une coopération entre la SNCF et la SNCB.

Citons aussi le "Next festival" de danse, théâtre et performance qui avait lieu du 9 au 25 novembre dernier dans 15 lieux de l’Eurométropole.

Citons aussi le projet expérimental "Talata" d’apprentissage des langues qui permettra dès 2018 de jumeler 12 établissements primaires et secondaires (6 en Flandre, 3 en Wallonie et 3 dans le territoire de Lille Métropole) autour d’un projet linguistique.

En ce qui concerne le développement durable, les visites sur des sites de la transition énergétique ont été enthousiasmantes et riches en découvertes au cours de l’année écoulée. Le 8 mars dernier l’entreprise Pocheco, qui fabrique des enveloppes et qui avait été présentée dans le film "Demain" a démontré aux participants l‘étendue de ces actions en faveur de l’économie circulaire et son engagement jusqu’au boutiste.

Le 30 juin dernier enfin, une visite a eu lieu sur le site en construction de Kortrijk Weide (Courtrai prairie) avec une présentation des projets de réseaux de chaleur de Kuurne et Kortrijk. La ville de Kortrijk fait le pari de devenir énergétiquement autonome dans un court avenir.

Si vous voulez vous tenir informé sur les différentes initiatives vous pouvez depuis septembre retrouver l’Eurométropole sur les réseaux sociaux. Deux pages Twitter ont été créées, une francophone @EurometropoleFR et une néerlandophone @EurometroolNL.

Enfin vous pouvez aussi suivre l’actualité de l’Eurométropole sur Facebook : Eurometropolis LilleKortrijkTournai.