Le Brabant flamand encourage la lecture dans la langue maternelle Auteur: A.Fr.

Belga
lun. 04/12/2017 - 11:54 A.Fr. La province du Brabant flamand lance ce lundi - en collaboration avec l’association Linc, active dans les domaines de la lecture, l’information et la communication - le projet "Thuis in taal", dans les bibliothèques de Malines, Ternat, Liedekerke et Beersel. Il procure divers outils aux parents allophones, afin qu’ils puissent lire à voix haute à leurs enfants dans leur langue nationale. La connaissance de la langue maternelle faciliterait en effet l’apprentissage du néerlandais et d’autres langues étrangères.

Depuis 2016, un projet identique est déjà en cours dans les communes brabançonnes flamandes de Hal, Vilvorde, Louvain et Diest.

Reporters

L’administration provinciale a fait faire des valises remplies de matériel de lecture dans des langues étrangères telles que le roumain, l’espagnol, le portugais ou l’arabe, que les parents peuvent emprunter. Dans les bibliothèques des communes concernées, des moments de lecture à voix haute multilingues sont également organisés. Tout comme des ateliers de lecture à voix haute destinés aux parents et grands-parents, pour les convaincre de lire dans leur langue maternelle à leurs enfants et petits-enfants.

La lecture permet en effet de développer la connaissance et la maitrise d’une langue chez les enfants, mais aussi leurs capacités de concentration et leur créativité. Des enquêtes ont révélé qu’il vaut mieux lire aux tous jeunes enfants dans la langue qui est parlée à la maison. Car les enfants qui maitrisent bien la langue parlée chez eux à la maison auront davantage de facilités pour apprendre ensuite le néerlandais et d’autres langues qui leur sont encore étrangères.

VRT

Déjà paru: