La KU Leuven ouvre une brasserie expérimentale Auteur: A. François

Belga
dim. 29/10/2017 - 18:07 A. François L’Université catholique de Louvain (Brabant flamand) veut optimaliser la recherche sur les levures. Le groupe de chercheurs du Centre de microbiologie (VIB-KU Leuven) a donc lancé vendredi une brasserie expérimentale (photo), nichée dans le Parc du château à Heverlee (photo ci-dessous). Les chercheurs louvanistes ne projettent pas de mettre sur le marché la bière qu’ils produiront, à titre expérimental, dans cette brasserie.
Belga

Le groupe de chercheurs dirigé par le professeur Kevin Verstrepen possède une banque de données étendue sur les levures, mais aussi les connaissances pour prédire leur évolution pendant le processus de production et pour développer de nouvelles levures par croisement, à la demande de clients.

Le groupe de chercheurs a ainsi travaillé, sur commande, à des souches de levures qui donnent davantage de goût à la bière, ou qui résistent mieux à de hauts pourcentages d’alcool ou des températures élevées.

parkabdij.be

Jusqu’à présent, le laboratoire louvaniste ne pouvait produire que de petites quantités - jusqu’à 10 litres - de bière, mais la nouvelle brasserie expérimentale lui permettra de produire entre 50 et 500 litres. "Cela nous permet de voir ce qui se passe précisément dans les vraies brasseries et donc de prévoir bien mieux comment les levures vont se comporter dans pareilles situations", expliquait l’ingénieur brassicole Stijn Mertens (VIB-KU Leuven). "Nous avons constaté que les levures en grande quantité évoluent parfois différemment que nous ne l’avions prévu" sur base de plus petits volumes.

Le laboratoire louvaniste a des contrats pour le développement de levures avec de petites et grandes brasseries en Belgique et à l’étranger. Il est à la base de nombreux nouveaux goûts dans le monde de la bière. Il travaille également à d’autres utilisations des levures, notamment pour le vin et le pain mais aussi l’éthanol industriel.

Belga

Le laboratoire universitaire de la KU Leuven collabore également depuis des années avec le géant brassicole AB InBev, basé à Louvain. Ce dernier a d’ailleurs déboursé un tiers des 650.000 euros nécessaires à l’infrastructure de la nouvelle brasserie expérimentale.

"Avec l’ouverture de cette brasserie, l’Institut flamand de Biotechnologie (VIB) et l’Université catholique de Louvain font une nouvelle avancée, dont nous pourrons certainement cueillir les fruits, en tant qu’acteur mondial installé à Louvain", estimait David De Schutter d’AB InBev.

Les chercheurs n’ont pas l’intention de mettre la bière qu’ils produiront sur le marché de la consommation. Les règlementations ne le leur permettraient d’ailleurs pas.