10 conseils pour la Journée du patrimoine en Flandre Auteur: Aubry Touriel

dim. 10/09/2017 - 11:58 Aubry Touriel Ce dimanche, les monuments ouvrent leurs portes en Flandre. Vous pourrez ainsi découvrir de nombreux bâtiments qui ne sont d’habitude pas accessibles au public. Ne restez pas enfermé chez vous et partez à la découverte de perles rares !

La maison de l’architecte Van De Broeck à Berchem

Dans les alentours de la gare d’Anvers Berchem, on retrouve de nombreuses maisons de maître, notamment dans la Cogels-Osylei. Au numéro 37 de la rue Thaliastraat, vous pourrez admirer la maison de l’architecte Walter Van De Broeck. Il a conçu cette maison sobre et résolument moderniste en 1927 pour ses parents. Il s’est également réservé un appartement pour y avoir son atelier.

Ciné National à Anvers

Bon nombre de vieux cinémas sont inutilisés en Flandre. Le cinéma De National de 1918 dans le Nord d’Anvers est à l’abandon depuis 50 ans. La salle conserve toutefois son cachet, on peut y retrouver un scène, les rideaux pour se replonger dans l’ambiance d’antan. Un lieu authentique aux relents d’art déco.

À la mer

On peut voir d’innombrables perles architecturales à la côte. À Blankenberge, on retrouve par exemple 3 maisons de style Belle-époque. À La Panne, un dépôt de tram art-déco. Au Coq, de nombreux cottages qui font office d’hôtels.

Café Costume à Courtrai

Le Café Costume, situé à Leiestraat 20 à Courtrai, date de 1923. C’était au départ une bijouterie dont l’intérieur a été conçu par l’entreprise De Coene. Les hautes armoires vitrées s’allient avec élégance aux carreaux noirs et blancs au sol.

La méconnue Hooglede

Hooglede est un village de Flandre-Occidentale méconnu et à tort. Allez visiter l’église Saint-Amand et grimpez dans la tour de cette église. En dessous de l’église, vous pourrez retrouver l’auberge historique "De Dubbele Arend" dont la façade et les murs datent de 1664.

Eclectisme à Diest

La villa à la schaffenstraat est bel exemple d’éclectisme dans la ville de Diest, dans le Brabant Flamand. Un intérieur néoclassique, un escalier impérial, des médaillons, des bustes, des guirlandes, des pilastres et rosettes avec des motifs floraux… Tout ça dans un seul bâtiment !

Le calme à Grand-Bigard

En 1924, sur les ruines de l’abbaye des bénédictines, on a construit un centre de méditation. En 2011, les architectes de TCCT ont transformé la chapelle en une « chapelle de l’épanouissement », un espace dédié à la réflexion où vous pouvez vous ressourcer avec les pieds dans du sable blanc.

La caserne Léopold à Gand

L’architecte Noyette a dessiné ce complexe géant autour d’une énorme cour intérieure en 1900. Des milliers de de militaires ont foulé le sol de cette caserne comprenant de longs couloirs et des escaliers monumentaux.

L’entre-deux guerres à Saint-Nicolas

Peu de villes comptent autant de bâtiments art déco que Saint-Nicolas (Flandre orientale). Dans le quartier Élisabeth, la concentration est particulièrement élevée. Sur la Grand-Place, vous pouvez démarrer une promenade qui vous fera découvrir une dizaine de bâtiments de l’entre-deux guerres.

Les mines du Limbourg

Impossible de passer à côté du passé minier au Limbourg, comme le montre notamment les espaces C-Mine à Genk et Be-mine à Beringen. L’exposition photo "Sluitertijd" à Be-Mine retrace la lutte sociale de mineurs contre la fermeture des mines entre 1960 et 1990.