L’Agneau mystique peut être admiré en ultra-haute résolution Auteur: A.Fr.

Google
jeu. 20/04/2017 - 11:07 A.Fr. Huit panneaux restaurés du célèbre retable du 15e siècle des frères Jan et Hubert Van Eyck, l’Agneau mystique, ont été numérisés avec le nouveau système Art Camera (photo) de Google Arts & Culture. Chaque partie de l’œuvre d’art installée dans la cathédrale Saint-Bavon de Gand (Flandre orientale) a été scrutée dans ses moindres détails - parfois invisibles à l’œil nu - et rendue en images de très haute définition, en gigapixels, qui peuvent être consultées dès ce jeudi dans le monde entier, via l’internet.

Le projet a vu le jour grâce à l’étroite collaboration entre Google Arts & Culture, la cathédrale Saint-Bavon de Gand où est exposé le retable "L’Adoration de l’Agneau mystique" des frères Jan et Hubert Van Eyck (photo), et Lukas Art in Flanders, une bibliothèque d’images digitales en ligne du patrimoine artistique et des musées flamands. Il s’agit d’une formule unique de collaboration entre les pouvoirs publics et des partenaires privés dans le secteur culturel.

L’équipe de la plateforme Google Arts & Culture a récemment été invitée au Musée des Beaux-Arts de Gand, pour photographier tous les panneaux extérieurs du célèbre retable, dont la restauration venait tout juste d’être achevée. Les huit panneaux ont été numérisés pendant deux jours avec le nouveau système Art Camera de l’entreprise américaine Google.

VRT

L’Art Camera - qui permet aux musées du monde entier de produire et diffuser la photographie gigapixels de leurs chefs-d’œuvre - a pris des centaines de gros plans des huit panneaux.

Quant aux panneaux intérieurs du retable du 15e siècle, ils sont actuellement en restauration à Gand et devraient être présentés dès 2019 au public. Pendant les travaux de restauration, des surpeints anciens et des retouches plus récentes ont été enlevés (photo) des huit panneaux extérieurs. Ils recouvraient près de 70% de la couche originale de vernis. Des couleurs nouvelles et des éléments iconographiques neufs ont ainsi été découverts.

Les plus petits détails des huit panneaux restaurés sont maintenant visibles via l’internet. Les images proposées par Google Arts & Culture sont accompagnées d’une exposition en ligne, qui donne davantage de détails sur l’histoire du chef-d’œuvre des frères Van Eyck.

Google

Déjà paru: