A Gand, les enfants pourront faire des propositions à la commune Auteur: A.Fr.

Reporters
mar. 14/03/2017 - 14:03 A.Fr. D’ici le début des vacances d’été, le bourgmestre gantois Daniël Termont (SP.A) veut proposer un règlement au conseil communal qui permette aux enfants dès l’âge de 10 ans de soumettre des propositions directement au conseil communal, via une courte procédure. Cette nouveauté devrait entrer en vigueur encore avant la fin de la législature, a précisé le bourgmestre en réponse à une question de la conseillère communale Astrid De Bruycker (SP.A).

Au début de l’année dernière, la socialiste Astrid De Bruycker avait lancé l’idée de permettre aussi aux enfants de la ville de Gand (Flandre orientale) de soumettre des suggestions au conseil communal. "Notre bourgmestre s’est montré enthousiaste envers cette idée et allait en faire examiner les possibilités concrètes", indique la conseillère communale sur le site du parti socialiste gantois.

Au cours de la commission Affaires générales, le bourgmestre Termont a annoncé lundi soir qu’un règlement serait soumis, encore avant les vacances d’été, au conseil communal afin de permettre à l’avenir aux enfants dès l’âge de 10 ans de soumettre des propositions à la commune, via une courte procédure.

Belga

A l’heure actuelle, une initiative citoyenne ne peut émaner que de personnes âgées de plus de 16 ans et doit être accompagnée d’un nombre de signatures correspondant à 1% de la population.

Daniël Termont (photo) est aussi d’accord avec De Bruycker pour donner à la Secrétaire à l’Enfant gantoise un rôle de soutien dans cette initiative. "Nous préparons un formulaire digital simple qui servira à introduire une suggestion. Si nécessaire, l’enfant pourra le faire avec le soutien de notre Secrétaire à l’enfant. Elle sera une figure centrale dans la promotion et le suivi des propositions".

Daniël Termont estime que cette possibilité de soumettre des propositions au conseil communal est ce que l’on peut faire de mieux pour permettre aux enfants d’avoir leur mot à dire dans leur ville. "C’est important pour une ville qui est considérée comme la plus accueillante pour les enfants en Flandre", estime son bourgmestre.