La friterie Maison Antoine fait peau neuve place Jourdan Auteur: A.Fr. (avec Belga)

VRT
mar. 14/03/2017 - 11:43 A.Fr. (avec Belga) L’une des plus célèbres friteries de Belgique, celle qui était occupée depuis 33 ans par la Maison Antoine (photo) à la place Jourdan, dans le quartier européen de Bruxelles, sera bientôt abattue et remplacée par un pavillon flambant neuf. Aux frais de la Régie Foncière d’Etterbeek. La place Jourdan étant réaménagée en semi-piétonnier, la nouvelle friterie ouvrira ses portes en septembre. Le pavillon octogonal a notamment reçu l’an dernier la visite de la chancelière Angela Merkel.

Après 33 ans de loyaux services, le pavillon octogonal de la friterie Maison Antoine (une entreprise familiale datant de 1948) sera détruit tout prochainement, dans le cadre d’un réaménagement de la place Jourdan en semi-piétonnier, avec davantage d’arbres et des fontaines. Dans l’attente de la construction d’un pavillon plus moderne, la friterie servira ses délices dans un camion - sorte de "food truck" - à quelques mètres seulement de l’actuelle baraque.

Le pavillon rond sera remplacé par une construction plus moderne, dotée d’un comptoir supplémentaire et d’un auvent plus large, pour les jours de drache nationale. Pour le personnel, le pavillon nouveau abritera une cuisine avec une chambre froide et des sanitaires.

La Régie Foncière de la commune d’Etterbeek, qui est propriétaire du bâtiment pittoresque, assumera le coût de la nouvelle construction, évalué à 301.654 euros. Son architecture contemporaine devrait permettre d’améliorer le service à la clientèle, internationale.

La Maison Antoine devrait pouvoir accueillir ses premiers clients dans son nouveau "fritkot" dès la rentrée scolaire de septembre prochain. Ce spécialiste des frites, hamburgers et autres fricadelles a reçu la visite de nombreuses personnalités connues. On cite le nom des Rolling Stones notamment, alors que la chancelière allemande Angela Merkel s’y rendait l’an dernier à l’occasion d’un sommet européen à Bruxelles (Twitter ci-dessous).

 

Twitter/Maison Antoine