Un sans-abri flamand enterré au Vatican Auteur: A.Fr.

AP
ven. 27/02/2015 - 14:31 A.Fr. L’Anversois Willy Herteleer, âgé de 80 ans, dormait depuis des années dans les environs de la Place Saint-Pierre. Il est décédé de froid en janvier et le Pape François a ordonné qu’on lui donne une tombe dans un des cimetières du Saint-Siège. C’est la première fois dans l’histoire de l’Eglise catholique qu’un sans-abris est enterré au Vatican.

Né en 1935 à Anvers, Willy Herteleer séjournait déjà depuis 25 ans à Rome. Il n’avait pas de domicile fixe et dormait dans les environs de la Place Saint-Pierre. Au début du mois de janvier, il était retrouvé inconscient dans le froid. Il fut encore amené d’urgence à l’hôpital, mais il y décédait peu de temps après son arrivée.

Belga

Herteleer était croyant et "il assistait à la messe, tous les matins, dès 7 heures. Le reste du temps, il invitait les jeunes et les moins jeunes à entrer dans l'église. Il leur parlait de la foi, du pape et ne demandait rien. Il était riche car sa foi était grande", expliquait le père Bruno Silvestrini, le prêtre de la paroisse Sant'Anna dei Palafrenieri.

Le sans-abri anversois s’était notamment lié d’amitié avec Monseigneur Amerigo Ciani. C'est lui qui s'était finalement inquiété de ne plus l'apercevoir au Vatican, alors que Herteleer reposait déjà à la morgue. Personne ne vint d’ailleurs y réclamer la dépouille de l’octogénaire, et personne ne savait donc où il devait être enterré.

AP

Monseigneur Ciani se serait directement adressé au Pape François pour savoir où enterrer le sans-abris décédé de froid. "Donnez-lui une sépulture digne", aurait répondu le Saint Père. C'est ainsi que Willy Herteleer repose désormais au cimetière germanique du Vatican. Un endroit qui est normalement réservé aux prêtres germanophones ou aux membres de congrégations allemandes au Vatican. Une famille allemande aurait pris en charge les frais liés à l’enterrement de l’Anversois.

Monseigneur Ciano témoignait dans les pages du quotidien Il Messagero que Willy Herteleer "était un homme propre et honnête. Il vivait en marge de la société, ignoré par notre société égoïste". C’est la première fois qu’un sans-abris est enterré au Vatican. Le Pape François (photo) avait récemment déjà fait distribuer des sacs de couchage et des parapluies pour les sans-abris dans les environs du Vatican et avait même fait installer quelques douches pour eux.