Marche de la mort: nombreux abandons

VRT
dim. 14/08/2011 - 16:04 A Bornem (Anvers) 6.130 participants ont terminé la Dodentocht, la marche de la mort. Les marcheurs ne disposaient que de 24h pour effectuer les 100 km à pied, soit jusqu’à 21 h samedi.

C’était la 42ème édition de la Dodentocht, une édition très pénible pour les participants en raison des mauvaises conditions climatiques.

une minute de silence

Le départ de la Dodentocht avait été donné vendredi soir à 21h01. Les participants ont d’abord respecté une minute de silence à la mémoire du participant décédé l’année dernière à 300 mètres de la ligne d’arrivée. Pour lui rendre hommage, ses deux fils ont participé à l’édition de cette année.

La 42ème édition s’est déroulée sous un ciel pluvieux ce qui n’est pas une météo idéale pour une randonnée.
 

"La pluie a joué au trouble-fête"

VRT

"Lorsque nous avons pris le départ il a plu, puis une heure après cela s’est arrêté" a déclaré un participant.

Si certains sont arrivés dans un état de fraîcheur remarquable, ce n’était pas le cas de tout le monde.

Les plus rapides sont arrivés samedi matin vers 7h, ils n’avaient pas effectué la Dodentocht en marchant mais en courant.

La grande majorité est arrivée samedi après-midi ou dans la soirée.

Samedi après-midi la pluie a recommencé à tomber ce qui a provoqué de nombreux abandons de participants découragés et épuisés.

"Je me suis rendu au stand de la Croix-Rouge j’avais une énorme ampoule au pied et je n’ai plus pu enfiler ma chaussure" a déclaré une participante déçue.

Il y avait plus de 100.000 participants au départ, plus de 4.000 ont abandonné, ce qui est beaucoup. "La pluie aura joué au trouble-fête" a déclaré l’organisateur François Meeus.


Lire aussi::