Le MAS expose de vieilles grues portuaires

stad Antwerpen
jeu. 28/04/2011 - 16:51 Le nouveau musée d’Anvers - le Museum aan de Stroom (ou MAS), qui ouvrira officiellement ses portes le 17 mai prochain - présente 11 des 16 grues portuaires historiques de sa collection, sur les quais de l’Escaut. La plus vieille d’entre elles est une grue du constructeur allemand Stuckenholz, qui fut acquise par la ville d’Anvers en 1884. Elle a été montée mercredi sur un socle à l’entrée du dock Bonaparte.

La plus ancienne grue de la collection historique du MAS est une grue manuelle de 49 tonnes construite par l’Allemand Stuckenholz et acquise par la ville d’Anvers en 1884. Dans la nuit de mardi à mercredi, elle a été transportée par convoi spécial vers l’entrée du dock Bonaparte, où elle a été montée par une grue mobile ce mercredi.

Le Museum aan de Stroom, situé dans l’ancien port d’Anvers et qui ouvrira bientôt ses portes, présente également 10 autres grues portuaires de sa collection, qui est la plus grande collection du monde en son genre. La plus moderne date de 1963. Elles ont été fabriquées par dix constructeurs belges et étrangers différents et témoignent de l’évolution technologique fulgurante qu’ont traversé les activités portuaires au cours du 20e siècle.

stad Antwerpen

Ces grues historiques ont besoin d’urgence d’une restauration. Fin 2002, elles ont été classées comme monuments protégés (à l’exception de deux grues plus récentes). La grue Stuckenholz était à l’origine une grue mobile sur rails utilisée aussi bien entre les cales sèches que le long des quais de l’Escaut. Elle possède une force de hissage de 10 tonnes.

En 1912, la grue allemande a été séparée de son chariot sur rail pour être fixée sur un socle en maçonnerie en bordure du vieux bassin Lobroek. En cet endroit, elle servait surtout au levage de chargements de pierres blanches. Il est très probable qu’à ce moment-là la flèche ait été fixée et le contrepoids adapté.

Après la Seconde guerre mondiale, la grue a été déplacée du vieux bassin au nouveau bassin Lobroek, où elle se trouve encore aujourd’hui, sur son socle en béton. Là, elle était surtout utilisée pour lever la poupe des bateaux-remorqueurs, lorsque des travaux devaient être effectués à l’hélice.

Ouverture du MAS

L’ouverture officielle du nouveau musée anversois est prévue pour le 17 mai prochain. Le public est cependant déjà attendu pendant le week-end du 13 au 16 mai. Il pourra y visiter gratuitement, de 9h du matin à minuit, les lieux d’une architecture exceptionnelle. Il est conseillé de réserver, dès ce 30 avril.

Pour de plus amples informations, consultez le site du MAS : www.mas.be