L’armée américaine achète un "super fusil" belge

FN
lun. 23/08/2010 - 15:16 Le fusil d’assaut automatique SCAR-H (photo) mis au point par la Fabrique Nationale de Herstal (province de Liège), et dont l’armée américaine vient de commander 1.600 exemplaires, permet de toucher une cible en tirant d’une distance très éloignée et peut être rehaussé d’un lance-grenades.

Le fusil d’assaut automatique SCAR (son nom entier est Special Operations Forces Combat Assault Rifle) a été mis au point en 2008 par la Fabrique Nationale (FN) de Herstal, dans le bassin liégeois. Il en existe deux versions : la légère SCAR-L, appelée Mk-16, et la lourde SCAR-H, appelée Mk-17.

L’armée américaine vient de commander 1.600 exemplaires de la variante lourde, et pourrait en acheter encore davantage à l’avenir. L’arme doit servir aux « Special Forces », les corps d’élite de l’armée américaine spécialement entraînés.

L’arme belge servira ainsi notamment aux militaires américains présents en Afghanistan, qui l’utiliseront contre les insurgés. A l’heure actuelle, ils utilisent encore des M4 qui ne seraient plus suffisants.

Le SCAR-H est efficace tant à courte qu’à longue distance et peut être utilisé par des tireurs d’élite embusqués. Même à une distance d’un kilomètre, il doit être capable de blesser une cible mortellement. Le fusil peut en outre être équipé d’un lance-grenades.

Les 1.600 exemplaires du fusil d’assaut automatique développé à Liège devraient être fabriqués dans une usine d’armes de Caroline du Sud (USA). La législation des Etats-Unis stipule en effet que l’Etat ne peut acheter que des armes qui sont fabriquées aux USA.