Les partis ont 13 millions pour leur campagne

Belga
lun. 10/05/2010 - 14:00 La campagne pour les élections fédérales anticipées du 13 juin prochain n’a pas encore réellement débuté. En cause, notamment, une recherche de moyens qui a dû être précipitée, pour financer l’impression d’affiches, de brochures d’information et de banderoles. Et tous les partis politiques flamands n’ont pas les mêmes réserves financières alors que le prochain scrutin fédéral n’était prévu que pour 2011.

Le quotidien flamand Gazet van Antwerpen publie ce lundi un article consacré au fonds dont disposent actuellement les partis politiques flamands pour mener à bien leur campagne électorale pour le scrutin anticipé et inattendu. Au total, ces partis possèdent environ 13,3 millions d’euros en réserve.

Il est cependant peu probable que les partis n’utilisent l’entièreté de ce budget pour effectuer leur campagne électorale. Lors de la campagne pour les législatives de 2007, tous les partis politiques flamands et francophones réunis avaient en effet dépensé 8,5 millions d’euros.

VRT

Le quotidien indique cependant que les socialistes flamands du SP.A. (photo) disposent du plus gros budget, soit 4,5 millions d’euros. Les libéraux de l’Open VLD ont 3,3 millions d’euros à leur disposition, tandis que les démocrates-chrétiens du CD&V possèdent une réserve de 2,7 millions.

Le parti d’extrême-droite Vlaams Belang et les nationalistes de la N-VA ont chacun 1 million d’euros comme budget de campagne, alors que les écologistes de Groen ! possèdent 600.000 euros.

La Liste Dedecker dispose du budget le plus restreint, soit 200.000 euros. Le budget du Parti du Travail de Belgique PvdA+ n’est pas connu. Lors des législatives de 2007, il avait cependant dépensé 5.000 euros pour sa campagne électorale.