Quoi de neuf ce 1er septembre ? Auteur: Eric Steffens

Belga/Reporters
mar. 01/09/2015 - 12:33 Eric Steffens Un nouveau mois signifie toujours des changements, ainsi le taux de TVA de l’électricité passe de 6 à 21%. Les seniors ne pourront plus voyager gratuitement dans les transports en commun de De Lijn, et si certaines allocations augmentent, d’autres disparaissent.

A partir de cette année scolaire, le certificat médical ne sera plus obligatoire dans les écoles flamandes pour les absence la semaine précédant ou suivant les vacances scolaires.

Cette mesure avait été instaurée en 2013 par le précédent ministre de l’enseignement Pascal Smet (SP.A) pour lutter contre ce qu’on avait appelé l’ »absentéisme de confort »mais a été supprimée par la ministre actuelle Hilde Crevits (CD&V) qui a estimé qu’elle ne portait pas ses fruits.
 

Le taux de TVA sur l’électricité passe à 21%

Le taux de TVA sur l'électricité remonte de 6% à 21% dès ce 1er septembre. Cette mesure fait partie du glissement fiscal, le tax shift présenté en juillet dernier par le gouvernement Michel.

La baisse du taux de TVA sur l’électricité avait été instaurée par le gouvernement Di Rupo, notamment afin d’éviter une indexation des salaires.

La mesure prise par le gouvernement Michel a essuyé de nombreuses critiques notamment celles de la Fédération belge des entreprises électriques et gazières (FEBEG) qui estime que cette augmentation coûtera en moyenne une centaine d'euros par an à chaque ménage.

Hausse de diverses allocations, pensions ou revenus de remplacement

L'allocation de remplacement de revenus pour les personnes handicapées doit être majorée de 2% ce 1er septembre. Il en sera de même pour les pensions les plus basses et certaines allocations des travailleurs indépendants, ainsi que pour le revenu d'intégration sociale (RIS). Ces adaptations se feront en application de l'enveloppe bien-être.

Modifications des tarifs senior et amendes plus salées chez De Lijn

Les seniors (65 ans et plus) ne pourront plus voyager gratuitement à partir de ce 1er septembre. Ils devront désormais débourser 50 euros par an. Les abonnements gratuits disparaissent sauf pour les personnes ayant un handicap.

Afin de continuer à décourager les resquilleurs, la société de transports en commun flamande De Lijn va fortement revoir à la hausse les tarifs des amendes. Les amendes passeront de 75 à 107 euros lors de la première tentative de voyager sans titre de transport valable.

Un deuxième cas de fraude dans les douze mois suivant le premier coûtera, quant à lui, 294 euros, contre 200 actuellement.

Toute fraude supplémentaire sera synonyme d'une amende de 400 euros. Une fraude au titre de transport ou le constat d'un comportement inapproprié iront, quant à eux, de pair avec une perception de 250 euros, en hausse de 100 euros par rapport au tarif en vigueur pour le moment.

Le "Décret M" entre en vigueur dans l'enseignement

C'est ce 1er septembre qu'entre en vigueur le "Décret M", qui doit permettre aux enfants qui ont des troubles sensoriels ou d’apprentissage d’être intégrés plus facilement dans l’enseignement régulier.

L'idée est d'intégrer dans la mesure du possible un élève qui souffre de troubles d’apprentissage parmi les élèves qui n'ont pas ces troubles.

Concrètement, cela veut dire que des milliers d’élèves pourront dorénavant suivre les cours dans une école normale, plutôt que dans l’enseignement spécial.

Ce "Décret M" sera instauré progresseivement notamment parce qu'il nécessite un plus grand encadrement.