Accord sur le plan de reprise de IJsboerke

Belga
sam. 23/02/2013 - 13:34 Un accord est intervenu samedi matin chez le fabricant de crème glacée Belgian Icecream Group à Tielen, en province d'Anvers, pour un plan de reprise par le fabricant de pralines glacées Glacio, impliquant le départ de 128 des 335 travailleurs. Cet accord, intervenu au terme d'une nuit de négociation, était nécessaire pour garder la confiance de BNP Paribas Fortis, créancier du glacier de Tielen qui fabrique notamment les produits IJsboerke.

Le plan prévoit le départ de 128 des 335 membres du personnel de l'entreprise, essentiellement des vendeurs de glace en camionnette. Ces derniers pourraient bénéficier d'une procédure pour départ volontaire, selon Dirk Verhaegen, délégué du syndicat chrétien CSC.

"Cela reste un jour triste, un bain de sang social. Mais bon, il y a un accord, et c'est une bonne chose en ces temps difficiles", a-t-il commenté. L'accord sera présenté mardi au personnel, a précisé le syndicat socialiste (FGTB). Sa déléguée Laura Snyders a dit espérer un retour au calme.

Peter Jansen, patron de Glacio, l'entreprise de Beerse qui reprend Belgian Icecream Group, s'est dit soulagé. Cet homme, également administrateur de la société reprise, défend ses "bonnes intentions" destinées à "remettre une entreprise sur les rails". Il dit comprendre la difficulté d'accepter un "assainissement".

Les accords avec la banque sont réglés, assure-t-il. Quant aux résultats des négociations avec la Compagnie nationale à portefeuille de l'homme d'affaires Albert Frère, qui avait repris IJsboerke à la fin des années '90, ils doivent être officialisées la semaine prochaine.

Pour relancer l'entreprise et motiver le personnel, Peter Jansen mise sur les produits locaux et la main d'oeuvre locale. Il dit vouloir agir vite dans la perspective de la saison estivale qui approche.