1,3 million d’allochtones devront voter en octobre

VRT
mar. 08/05/2012 - 12:09 D’après un calcul du sociologue Jan Hertogen, le vote sera obligatoire aux communales du 14 octobre prochain pour 1,1 million d’allochtones qui ont obtenu la nationalité belge et pour 200.000 immigrés qui devraient s’inscrire pour voter. Au total, cela représente 16,7% de tous les électeurs.

Environ 1,3 million d’allochtones - originaires de pays de l’Union européenne et de pays hors de l’UE - seraient donc appelés à voter lors des élections communales du 14 octobre, d’après les calculs du sociologue Jan Hertogen. Ce qui veut dire que 16,7% des électeurs aux prochaines communales seront d’origine étrangère.

VRT

De ce nombre total, environ 1,1 million d’électeurs sont des immigrés qui ont obtenu la nationalité belge. Quelque 89% des personnes d’origine turque, 88% des personnes d’origine marocaine, 75% des Italiens d’origine, 56% des Français et 48% des Néerlandais d’origine seront ainsi appelés à voter. Les quelque 203.000 autres allochtones qui devront voter le 14 octobre seraient, d’après Hertogen, ceux qui choisiront de s’inscrire pour pouvoir voter aux prochaines communales. Pour rappel, le vote est alors obligatoire en Belgique.

Le sociologue souligne cependant que 576.00 allochtones qui pourraient s’inscrire pour pouvoir voter ne le feront pas. Parmi eux, près de 477.000 sont originaires de l’Union européenne et les autres de pays hors de l’Union. Quelque 96.000 Français, 93.000 Néerlandais et 91.000 Italiens qui vivent en Belgique doivent ainsi encore être convaincus de s’inscrire pour voter dans leur pays d’accueil.

Par rapport à l’an 2000, le pourcentage de votants d’origine étrangère a doublé, passant de 8,7% à 16,7% cette année. Des différences de pourcentage sont cependant observables dans les différentes Régions du pays. Ainsi en Région flamande, 9,8% des électeurs seront d’origine allochtone, contre 18,1% en Région wallonne et 62,3% en Région bruxelloise.