100 entreprises chinoises choisissent la Belgique

VRT/Tom Van de Weghe
sam. 25/02/2012 - 12:14 Un groupe d’une centaine d’entreprises chinoises a finalement choisi notre pays comme point de contact en Europe. Un bureau central sera créé à Bruxelles et une première implantation à Willebroek. Dans une première phase, 1200 emplois devraient être créés, mais ce chiffre pourrait doubler voire tripler dans le futur.

Le ministre des Pensions Vincent Van Quickenborne avait annoncé avec fierté il y a un mois que Aigo Entrepreneurs Alliance (AEA), un groupe d’une centaine d’entreprises chinoises étaient intéressées de s’installer en Belgique. Ces entreprise voulait faire de notre pays la base arrière vers le marché européen. Vincent van Quickenborne avait rencontré un dirigeant de ce groupe lors du Forum économique mondial à Davos.

Une délégation de ce groupe d’entreprises avait effectué un travail de prospection en décembre de l’année dernière dans plusieurs pays européens et a finalement choisi la Belgique comme lieu d’implantation européen.

Le chef d’entreprise Jung Feng (à gauche sur la photo) a annoncé officiellement la décision vendredi en présence du ministre d’Etat Armand De Decker (à droite sur la photo) et l’ambassadeur de Belgique en Chine Patrick Nijs (au milieu sur la photo).

La position stratégique de la Belgique a été un argument important dans la décision finale. Les autres pays pays candidats étaient le Royaume-Uni, le Danemak et les Pays-Bas. Jung Feng a notamment pris en compte la présence à Bruxelles de l’Union européenne et de l’OTAN dont les responsables politiques seront accessibles à son groupe. Il a aussi relevé l’accès à une main d’œuvre hautement qualifiée, productive et multilingue.

Mais Jung Feng a aussi mentionné le prix de l’immobilier bon marché, le niveau de vie et un système fiscal favorable comme critères de choix. Selon Jung Feng, l’arrivée de son groupe est une situation gagnante aussi bien pour la Chine que pour la Belgique. "Nous allons créer des emplois et aussi payer des impôts".

1.200 emplois directs

www.huiyuan.com.cn

Aigo Entrepreneurs Alliance regroupe entre autre le principal producteur de jus frais chinois, le groupe Huiyan Juice, un entreprise d’électronique, une banque et une chaîne de restaurants, célèbre pour son canard laqué.
Dans une première phase, le groupe va étudier le marché dans notre pays. Un bureau sera créé sur le site de Tour & Taxis à Bruxelles et une entreprise sera implantée plus tard à Willebroek (Anvers), où AEA ouvrira un espace d’exposition et du centre pour la promotion des exportations EMC.
D’après Guido Bernaerts de l’EMC, AEA créera ainsi 1.200 emplois directs mais à terme ce chiffre pourrait doubler voire tripler.
A la fin du mois de mars, une délégation du groupe reviendra en Belgique pour des discussions plus concrètes.

La Flandre: plaque tournante du commerce sino-européen

Le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) a réagi avec enthousiasme à l’arrivée de AEA. "Les contacts intensifs menés depuis ces deux dernières années avec Jun Feng ont été bien accueillis" a déclaré Kris Peeters dans un communiqué.

"Pour la Flandre et surtout pour nos ports, c’est très important d’être la plaque tournante du commerce entre l’Europe et la Chine. Cela fournit aussi d’importantes opportunités en matière de créations d’emplois en ouvrant la porte aux produits chinois sur le marché européen. Ces contacts offrent également des possibilités pour nos exportations vers la Chine en particulier pour l’ingénierie et la fourniture pour la production chinoise" a encore déclaré le ministre-président flamand.


Lire aussi sur le même sujet::