Le FBI met la police belge en garde : un ado devant le juge Auteur: A.Fr.

mar. 05/06/2018 - 12:00 A.Fr. Un mineur d’âge scolarisé à Termonde (Flandre orientale) a été arrêté ce lundi par la police et présenté devant un juge de la jeunesse, à la suite d’un courriel intercepté par le FBI. D’après les informations recueillies par la VRT auprès du directeur de l’école à Termonde, il s’agirait d’une blague qui a dérapé. L’adolescent est entré en contact avec le helpdesk d’une entreprise américaine, pour y commander des pièces détachées électriques, et a parlé de "school shooting" (fusillade dans une école). Le service fédéral américain de police judiciaire et de renseignement intérieur a réagi.

Dans le cadre d’un travail pour son école, l’adolescent de Termonde devait commander des pièces électriques pour un appareil. Lors de sa recherche, il a abouti sur le forum de discussion d’une entreprise américaine et y a mentionné explicitement une fusillade dans une école ("school shooting" en anglais), a appris la rédaction Justice de la VRT.

Il aurait ainsi laissé entendre qu’il était à la recherche d’un engin pour faire des victimes dans une école. D’après la police belge, il y avait une référence à la ville de Bruges dans le message de l’adolescent. Le directeur de l’établissement scolaire de Termonde, contacté par la VRT, affirme qu’il s’agissait d’une blague qui a dérapé.

Le FBI a en tous cas intercepté le courriel de l’écolier et a averti la police belge des faits. Les écoles brugeoises, qui ont organisé leur fête annuelle le week-end dernier, étaient dès lors surveillées par des patrouilles de police.

Lundi, la police a réussi à interpeller l'adolescent qui habiterait dans l'arrondissement de Termonde. Ce dernier a été présenté au juge de la jeunesse, a confirmé le porte-parole du parquet Sarah De Meyer.

Il semblerait effectivement que le suspect ait finalement voulu faire une mauvaise blague. Il a été libéré sous conditions.