Assassinat du châtelain de Wingene : le parquet va en appel Auteur: A.Fr. (avec Belga)

jeu. 17/05/2018 - 11:47 A.Fr. (avec Belga) Le parquet de Flandre occidentale a interjeté appel contre les peines prononcées récemment dans le cadre du procès de l'assassinat du châtelain de Wingene, Stijn Saelens. Les faits remontent à fin janvier 2012. Les accusés André Gyselbrecht (67 ans), Pierre Serry (67 ans), Evert de Clercq (54 ans) et Franciscus Larmit (41 ans) ont été condamnés à respectivement 27, 21, 27 et 15 ans de prison. Le procès devra être entièrement réitéré en appel.

Stijn Saelens (34 ans, photo) a été abattu le 31 janvier 2012 dans son château de Wingene (Flandre occidentale). Son beau-père André Gyselbrecht s'est immédiatement retrouvé dans le collimateur des enquêteurs en tant que commanditaire de l'assassinat. Pierre Serry a servi d'intermédiaire lors de la planification des faits.

Le corps de la victime a été retrouvé deux semaines après ceux-ci à proximité d'un chalet appartenant à Serry à Maria-Aalter. Evert de Clercq a joué un rôle dans le recrutement du tueur Antonius van Bommel - décédé entretemps -, un constat que l'intéressé dément avec force. Le tueur a été emmené sur les lieux le jour des faits par son neveu Franciscus Larmit.

federale politie

Ce dernier a toujours réfuté savoir ce que son oncle avait l'intention de faire à Wingene. Larmit a par contre avoué avoir apporté son aide pour enterrer le corps de la victime. Les procureurs Céline D'havé et Fien Maddens avaient requis des peines sévères à l'encontre de tous les accusés: 30 ans d'emprisonnement contre André Gyselbrecht, 26, 28 et 24 ans respectivement contre Serry, de Clercq et Larmit.

Le ministère public avait également réclamé 15 ans de mise à disposition du tribunal d'application des peines pour chacun d'eux. André Gyselbrecht et Evert de Clercq ont déjà fait savoir leur intention d'interjeter appel de leur condamnation.

Cette décision du parquet renverra désormais tous les condamnés devant la cour d'appel. Le procès devrait débuter d'ici quelques mois.