Un Flamand sur deux préoccupé par la sécurité des enfants dans le trafic Auteur: Eric Steffens

Reporters
mar. 06/03/2018 - 11:00 Eric Steffens 50% des Flamands sont préoccupés par la sécurité des enfants dans le trafic. C’est ce que révèle une nouvelle étude de la VSV (Vlaamse Stichting Verkeerkunde – Fondation flamande de l’ingénierie de la circulation). 27% des personnes interrogées estiment que les enfants de moins de douze ans ne peuvent pas se déplacer dans leur propre quartier en toute sécurité, un enfant sur cinq ne se sent pas en sécurité comme cycliste ni même comme piéton.

La VSV a interrogé 1.500 personnes en Flandre sur la sécurité routière.

27% des personnes interrogées estiment que les enfants ne peuvent pas se déplacer dans leur quartier en toute sécurité.

Seules 45% des personnes trouvent que le trafic n’est pas dangereux pour les enfants dans leur quartier.

17% estiment que le voisinage de l’école n’est pas sûr mais 57% estiment qu’il l’est.

Environ une personne sur cinq estime que les déplacements à pieds ou à vélo dans sa propre commune sont dangereux.

Près de la moitié des personnes interrogées (47%° estiment que le 30 km/h devrait toujours être d’application en ville et dans les zones résidentielles.

La VSV a aussi interrogé spécifiquement les parents qui laissent leurs enfants aller seuls à l’école à pieds ou à vélo. Moins d’un parent sur trois juge le trajet du domicile à l’école très dangereux, seuls 35% le juge sûr ou très sûr.