Le nombre de PV contre les agents de sécurité privés a presque doublé Auteur: Eric Steffens

AP
lun. 05/03/2018 - 10:24 Eric Steffens Le nombre de procès-verbaux dressés contre des agents des sociétés de sécurité privée et de sociétés de gardiennage a augmenté de 40% en trois ans. La Belgique compte environ 20.000 agents de sécurité. Ils travaillent dans des entreprises ou des usines mais opèrent aussi dans les aéroports, dans certaines écoles ainsi que lors d’événements rassemblant un public important.

Le secteur du gardiennage est en plein développement dans notre pays, mais les agents de sécurité privés, les détectives privés, et autres surveillants de grandes surfaces et portiers doivent également respecter des règles strictes. "Or, ce n'est pas toujours le cas", estime la cellule Contrôle de la sécurité privée du SPF Intérieur. L'an dernier, 973 PV ont été rédigés à l'encontre d'agents de sécurité ou d'entreprises.

Il n’y a pas si longtemps, certaines sociétés de gardiennage non-reconnue ainsi que certains "cowboys" donnaient une image peu flatteuse de ce secteur mais aujourd’hui il y a de nouvelles règles d’accès à la profession, ainsi toute personne ayant été condamnée à une peine correctionnelle sera refusée, et les candidats doivent recevoir une formation et adopter un code de conduite.

Tout agent de gardiennage doit aussi porter une carte d'identification (une sorte de badge), or, en pratique, ce n’est pas souvent le cas. Toute personne confrontée à un agent de sécurité peut en principe exiger que ce badge lui soit exhibé. Chaque citoyen, vous et moi pouvons aussi demander à voir cette carte. Il semble également que de nombreux agents de sécurité n'ont encore reçu aucune formation ou, en tous cas, une formation inadéquate dans le cadre de leur mission de sécurité.

Parmi les trois infractions les plus recensées figure le manque d'intégrité lors des fouilles d'effets personnels, comme les sacs. En principe, les agents de sécurité ne peuvent que regarder et pas fouiller dans votre sac ou sortir des objets.

Des PV concernent aussi la fouille corporelle superficielle. Ce type de contrôle doit en effet être effectué par une personne du même sexe que celle qui subit la fouille. Celle-ci doit aussi être effectuée discrètement et pas dans un lieu public.