Intempéries : le port de Gand à l'arrêt Auteur: Eric Steffens

AP
jeu. 18/01/2018 - 10:22 Eric Steffens En raison des fortes rafales de vent la navigation est à l’arrêt, en plusieurs endroits en Flandre, ce jeudi matin. Le trafic ferroviaire est également perturbé en Flandre occidentale. A Arendonk (Anvers), un arbre est tombé dans un canal. Pour l'instant, aucun bateau ne peut passer. Même dans le port de Gand, aucun navire n'est actuellement autorisé à naviguer.

L'IRM prévoit des rafales de vent pouvant atteindre 80 à 100 km/h sur tout le pays ce jeudi matin.

"Tout le trafic maritime dans la zone portuaire de Gand est au point mort", déclare Johan Bresseleers, du port de Gand. "Il y a des rafales de vent et il y a tempêtes en mer, ce qui fait que les pilotes ne peuvent plus accéder aux navires et qu'aucun d'entre eux ne peut donc naviguer dans le port.

Entre le complexe d'écluses de Terneuze et Gand, il y a aussi le Zelzate Brug qui ne peut s'ouvrir à cause du vent. Les navires ne peuvent donc pas passer non plus et la circulation automobile est également impossible.

On s'attend à ce que le vent se calme vers midi, le trafic maritime pourra en principe redémarrer dans les heures suivantes".

Trafic ferroviaire perturbé en Flandre occidentale

Le trafic ferroviare a aussi été perturbé jeudi matin par la tempête en Flandre occidentale sur la ligne Courtrai - Bruges et à Bruxelles sur Tour & Taxis.

Alors qu'une bonne partie des Pays-Bas est passée en code rouge, tout le trafic ferroviaire est à l'arrêt à cause de la tempête.

Le porte-parole d'Infrabel Frédéric Petit demande aux personnes habitant à proximité des voies ferrées de fixer solidement les objets susceptibles de s'envoler et de gêner le trafic.

Entre Bruges et Courtrai, il y a eu des problèmes à Zedelgem jeudi matin. "Le trafic a été interrompu pendant un certain temps entre Zedelgem et Courtrai, parce qu'un grand trampoline avait été projeté sur la voie ferrée", explique Frédéric Petit, d'Infrabel. "Le trafic ferroviaire a été temporairement dévié via Gand, mais à 9h15, l'obstacle a été levé et les trains roulaient à nouveau normalement.

A Bruxelles, il y a eu des problèmes à hauteur de Tour & Taxis parce qu'il y avait un risque de chute de barières nadar sur la voie ferrée", ajoute Frédéric Petit. D'après Bart Crols, le trafic ferroviaire à partir de la rocade ouest, ligne 28, a été dévié par la voie Nord-Sud. À 9 h 30, ce problème a été résolu et les trains roulaient à nouveau normalement.

A 9h20 il y a eu un autre problème sur la ligne Courtrai-Bruges parce que des objets en plastique s'étaient retrouvés sur la voie entre Courtrai et Izegem.

A Kontich un arbre est tombé sur un bus scolaire

Jeudi matin, un bus scolaire qui transportait 16 enfants a été touché par une branche d'arbre tombée à cause de la tempête. Personne n'a été blessé. L'arbre gêne la circulation mais les pompiers sont sur place.

Les lignes de bus et de trams de la société flamande de transports en commun De Lijn subissent également des perturbations  à cause des arbres et objets divers qui jonchent les routes et les voies ferrées.

Le numéro 1722 activé

Le numéro 1722 a été activé à partir de minuit. Ce numéro peut être composé pour appeler les pompiers en cas d'inondations et/ou de dégâts liés aux intempéries.

Pour toute demande d'intervention des pompiers, le numéro 1722 peut être composé. Il est toutefois recommandé d'être patient: le nombre d'appels augmente souvent très rapidement.

"Vu le nombre important d'appels, il est exceptionnellement possible que votre appel soit automatiquement coupé pendant que vous patientez. Si c'est le cas, essayez de rappeler un peu plus tard, pas immédiatement", recommande le SPF Intérieur.

Alternativement, "si votre Zone de Secours Pompiers dispose d'un site internet ou d'un numéro de téléphone direct, vous pouvez également leur adresser directement vos demandes d'interventions pour une inondation et/ou des dégâts liés à la tempête", ajoute le service public.

Le numéro d'urgence 112 reste toujours disponible pour les situations de danger vital. "Si vous appelez tout de même le numéro d'urgence 112 pour une intervention non urgente des pompiers, l'opérateur ne vous aidera pas davantage et vous demandera d'appeler le 1722", précise encore le SPF.
Après l'intempérie, le numéro 1722 sera automatiquement désactivé.

VRT ???media.video.type.mz_vod???