Moins de naissances en 2017 en Flandre Auteur: A. François

PhotoNews
dim. 31/12/2017 - 13:30 A. François D’après une première évaluation de l’organisme flamand Kind en Gezin (pendant de l’Office de la naissance et de l’enfance en Belgique francophone), le nombre de naissances enregistrées cette année en Flandre a diminué de 2 à 3%. En 2016, on avait encore assisté à une légère augmentation de 0,8% du nombre des naissances dans le nord de la Belgique.

L’augmentation du nombre de naissances en 2016 avait été la première depuis 2011, alors que la tendance générale en Flandre est plutôt à une baisse de la natalité, ces dernières années. La raison de la nouvelle diminution du nombre de naissances en 2017 n’est pas encore claire, indique Leen DuBois, porte-parole de Kind en Gezin.

"Si nous considérons les taux de fécondité, nous constatons cependant que les femmes ont depuis quelques temps leur premier enfant passé l’âge de 30 ans".

Kind en Gezin possède une base de données des naissances, qui est constituée via les contacts avec les maternités dans les hôpitaux et avec les familles qui possèdent de jeunes enfants. C’est sur base de ces données que sont calculés les chiffres de naissances. Ils comprennent toutes les naissances en Région flamande, sans tenir compte du statut de séjour des parents. La base de données est accessible depuis 2001.

Chiffres officiels

Belga

Le chiffre officiel des naissances est lui établi par la Direction générale Statistiques du service public fédéral Economie, sur base du Registre national belge. Il comprend uniquement les naissances au sein de la population de droit, c’est-à-dire belge et étrangère résidant en Belgique.

A côté de ces naissances, il y a aussi les bébés de demandeurs d’asile qui naissent sur notre territoire. Depuis le 1er février 1995, la loi oblige d’inscrire les candidats demandeurs d’asile dans un registre d’attente séparé. Les naissances inscrites dans ce registre concernent donc les enfants de femmes candidates à l’asile en Belgique.