Emeutes à Bruxelles : seize commerces vandalisés Auteur: A.Fr. (avec Belga)

Belga
lun. 13/11/2017 - 14:38 A.Fr. (avec Belga) Les rixes qui ont éclaté samedi soir dans le centre de Bruxelles après la qualification de l’équipe nationale marocaine à la prochaine Coupe du monde de football ont impliqué 300 personnes et fait 23 blessés, dont 22 policiers. Un premier bilan fait état de seize commerces vandalisés, deux véhicules incendiés et six autres endommagés. La police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles lance à la population un appel aux images des émeutes. Il peut être envoyé via e-mail à la taskforce judiciaire mise en place pour identifier les fauteurs de troubles.

Le nombre de véhicules endommagés est susceptible d'être réévalué à la hausse et les victimes sont invitées à se présenter au commissariat central, indiquait ce lundi Olivier Slosse, porte-parole de la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles.

Un véhicule du Siamu a également été endommagé, de même que plusieurs véhicules de police et du mobilier urbain. L'ampleur des dégâts à ce mobilier reste encore à évaluer. Enfin, une camionnette a été fracturée et du matériel de chantier a été volé.

Les rixes qui ont éclaté samedi soir après la qualification de l'équipe nationale marocaine à la prochaine Coupe du monde de football ont impliqué quelque 300 personnes et fait 23 blessés, dont 22 policiers. Dimanche, une personne a fait l'objet d'une arrestation judiciaire et a été mise à la disposition des autorités judiciaires, avant d'être relaxée après audition. Aucune nouvelle interpellation n'a eu lieu depuis, précise le parquet.

Une taskforce judiciaire a été mise en place pour identifier au plus vite les auteurs des faits. Toutes les images (photos et vidéos) concernant les émeutes et saccages peuvent être envoyées à cette taskforce via l'adresse zpz.polbru.info@police.belgium.eu.

La police locale précise que les victimes ou autres personnes qui auraient des questions peuvent téléphoner 24h/24 et 7j/7 au numéro de téléphone 02/279.79.09.

Le SIAMU porte plainte contre X

"Le Service d'Incendie et d'Aide Médicale Urgente" (SIAMU) de la Région de Bruxelles-Capitale va porter plainte contre X pour les dégâts provoqués et les agressions subies par les pompiers, annonçait ce lundi la Secrétaire d'Etat à la lutte contre l'Incendie et l'Aide médicale urgente Cécile Jodogne.

La Secrétaire d'Etat ajoute qu'elle "dénonce fermement les violences exercées à l'encontre des sapeurs-pompiers bruxellois et des services de police lors des émeutes survenues samedi soir à Bruxelles".

"Du matériel de travail et une autopompe ont été très dégradés", relève Jodogne. "S'en prendre à des sapeurs-pompiers venus porter secours aux blessés et éteindre les incendies est inadmissible! Une fois qu'une estimation claire de l'étendue des dégâts et des blessures sera établie, il faudra prendre des mesures envers les auteurs de ces actes inacceptables."


Déjà paru: