Les Frères de la Charité maintiennent leur point de vue sur l’euthanasie Auteur: Eric Steffens

Belga
mar. 12/09/2017 - 12:51 Eric Steffens La branche belge des Frères de la Charité continue à défendre son texte rendant possible l’euthanasie pour des personnes n’étant pas en phase terminale dans la quinzaine de centres psychiatriques gérés par l’ordre. Le conseil d’administration estime avec force que sa vision est conforme à la doctrine de l’église catholique. C’est Raf De Rycke, le président de l’asbl qui association des Frères de la Charité qui l’a déclaré lors d’une conférence de presse mardi matin.

Le supérieur général de la congrégation à Rome, le père René Stockman s’est dit déçu par cette décision. Selon René Stockman, "le conseil d’administration n’aurait plus l’intention de négocier le contenu de son texte".

C’est le père René Stockman lui-même qui avait déposé une plainte auprès du Vatican à l’encontre de la branche belge des Frères de la Charité. Le Vatican les avait alors menacés de leur retirer leur identité catholique.

Le père René Stockman regrette à présent que la concertation menée par le médiateur Rik Torfs n’ait pas pu avoir lieu, selon lui car le Professeur "n’avait plus confiance en l’organisation Frères de la Charité en Belgique".

René Stockman se dit néanmoins ouvert au dialogue "à condition que ce dialogue porte sur le contenu du texte et donc sur la non pratique de l’euthanasie entre les murs des institutions des Frères de la Charité et non pas sur un modus videndi".

Il "présentera la situation actuelle à nouveau la semaine prochaine au Vatican avant d’entreprendre d’autres mesures", a-t-il encore ajouté.