Plaque d'immatriculation pour vélos électriques, pas obligatoire avant fin 2017 Auteur: Eric Steffens

JVK
jeu. 20/04/2017 - 11:46 Eric Steffens Toute personne qui possède un vélo électrique rapide, dépassant la vitesse de 25km/h, doit en principe le munir d’une plaque d’immatriculation, depuis le début de cette année. Mais le Service Fédéral Mobilité accorde aux propriétaires de ces vélos, un délai supplémentaire jusqu’au 11 décembre 2017, pour se mettre en ordre. L’information est révélée par Radio 2 (VRT).

Toute personne qui possède un vélo électrique dépassant la vitesse de 25km/h, doit en principe le faire enregistrer et disposer d'un numéro de plaque d'immatriculation et d'une assurance, or une auditrice de Radio 2 qui a acheté deux vélos électriques en 2014 n’est pas encore parvenue à obtenir ses plaques.

Pour obtenir cette plaque il faut d’abord disposer d’un certificat de conformité, celui-ci peut être obtenu chez le marchand qui vous a vendu votre vélo ou à défaut dans un bureau de la police locale. Si votre vélo est homologué vous pourrez obtenir ce certificat à la police.

Mais si ce vélo n’est pas homologué, il vous faudra prendre contact avec l’importateur, voire le fabriquant.

En Flandre, c’est le service flamand de la Mobilité (Vlaamse Overheidsdienst Mobiliteit) qui est responsable de ces homologations, mais actuellement la Flandre attend encore les directives du Service Fédéral Mobilité.

"Comme le Service Fédéral Mobilité est conscient du problème, les citoyens obtiennent un délai supplémentaire jusqu’au 11 décembre 2017 pour obtenir leur certificat de conformité et leur plaque" a déclaré Sven Heyndrickx, porte-parole du Service Fédéral de Mobilité.