L'un des suspects arrêté en France faisait l'objet d'une enquête en Belgique Auteur: E.S. avec Belga

Belga
mer. 19/04/2017 - 12:25 E.S. avec Belga L'un des deux suspects arrêtés mardi à Marseille et soupçonnés de préparer un attentat "imminent", en France, faisait déjà l'objet d'une enquête en Belgique et était signalé pour audition, confirme le parquet fédéral mercredi. L'individu n'avait plus donné signe de vie en Belgique depuis fin 2015.

Le procureur de Paris, François Molins, a affirmé mardi soir que le suspect avait des "liens avec la mouvance djihadiste belge". Selon lui, l'individu de 23 ans et son comparse âgé de 29 ans, tous deux de nationalité française, se préparaient à procéder à "une action violente, de manière imminente sur le territoire français, sans qu'on puisse déterminer avec précision le jour, la ou les cibles visée(s)".

Des policiers ont saisi trois kilos de TATP, un explosif artisanal prisé par les djihadistes, une grenade artisanale, plusieurs armes à feu, dont un pistolet-mitrailleur, des sacs de munitions et un drapeau de l'organisation Etat islamique (EI) dans l'appartement occupé par les deux hommes à Marseille.

Les responsables de la sécurité de plusieurs candidats à la présidentielle avaient été prévenus la semaine dernière de la dangerosité des deux hommes.

Le parquet fédéral belge précise que ses services, un juge d'instruction liégeois spécialisé en matière de terrorisme et la police judiciaire fédérale de Liège ont activement collaboré avec les autorités judiciaires françaises pour retrouver le suspect.