La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique Auteur: E.S. avec Belga

Belga
ven. 14/04/2017 - 11:39 Update: ven. 14/04/2017 - 17:19 E.S. avec Belga La République Démocratique du Congo (RDC) a décidé de suspendre sa coopération militaire avec la Belgique, rapporte vendredi l'hebdomadaire Jeune Afrique sur son site web. Cette décision intervient dans un contexte de tension entre Bruxelles et Kinshasa.

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR), avait notamment critiqué la semaine dernière la nomination au poste de Premier ministre de Bruno Tshibala, un transfuge de l'opposition.

"Notre attaché de Défense à Kinshasa a reçu un courrier nous informant de la suspension de notre coopération militaire", a déclaré Laurence Mortier, porte-parole du ministère belge de la Défense, à l'hebdomadaire Jeune Afrique.

Une information confirmée par une source militaire congolaise sous couvert d'anonymat.

"Nous sommes en train de faire un inventaire de ce que cette coopération recouvrait", a-t-elle poursuivi, ne souhaitant pas s'exprimer davantage sur les motivations de cette décision, une première depuis plus d'une décennie.

Rompue à la suite de l'arrivée au pouvoir de Laurent-Désiré Kabila à la tête d'une rébellion, en 1997, la coopération militaire entre la RDC et la Belgique avait été rétablie peu de temps après l'arrivée au pouvoir de l'actuel président, Joseph Kabila, et n'avait plus été interrompue depuis.

La coopération militaire entre les deux Etats concerne principalement des actions de formation. Les militaires belges ont notamment formé deux brigades d'intervention rapide.

Une trentaine de militaires belges sont encore en RDC

Une petite trentaine de militaires belges se trouvent actuellement en mission en RDC dans le cadre du Programme de Partenariat militaire (PPM) initié en 2003 sous la coalition gouvernementale arc-en-ciel.

Huit d'entre eux se trouvent à Kindu, le chef-lieu de la province du Maniema, où l'armée belge a formé depuis 2009 la 31ème brigade des Unités de réaction rapide (URR), une unité d'élite des Forces armées de la RDC (FARDC), et sept autres participent aux projets de construction de logements pour les familles des militaires congolais à Kindu et dans le camp proche de Lokandu, sous l'appellation respective de "Famiki" et "Familo".