Observez les faucons dans trois tours de Bruxelles Auteur: A.Fr.

KBIN
ven. 07/04/2017 - 12:29 A.Fr. Pour la 13e année consécutive, l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique propose "Faucons pour tous", une initiative qui permet d’observer cette fois douze couples de faucons pèlerins, installés à la cathédrale Saints Michel et Gudule, à l’église Saint-Job d’Uccle et au sommet de la tour de la maison communale de Woluwe-Saint-Pierre. Via un réseau de caméras et webcams et le site fauconspelerins.be.

Alors que les faucons avaient complètement disparus de Belgique et de la plupart des territoires d’Europe - en raison du braconnage et de l’utilisation de pesticides, notamment -, un couple de faucons pèlerins s’installait en 2004 au sommet de la cathédrale Saints Michel et Gudule, dans le centre historique de Bruxelles.

Depuis leur arrivée, ces magnifiques oiseaux - les plus rapides du monde avec des pointes à 400 km/h en piqué - ont niché chaque printemps avec succès sur l’édifice millénaire. Au total, ce sont 45 fauconneaux qui ont ainsi pris leur envol depuis la cathédrale. Progressivement, d’autres couples de faucons pèlerins sont arrivés à Bruxelles. Ils sont une douzaine ce printemps, qui ont investi non seulement le sommet de la cathédrale, mais aussi au centre du cadran de l’horloge du clocher de l’église Saint-Job d’Uccle et le sommet de la tour de la maison communale de Woluwe-Saint-Pierre.

VRT

L’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique propose de suivre de minute en minute, nuit et jour, le cycle de nidification de trois familles de faucons pèlerins. De l’éclosion des fauconneaux à leur envol. Des caméras ont été disposées pour cela tout près des nids. Les images sont diffusées en streaming HD sur le site www.fauconspelerins.be .

"D’année en année, vous êtes de plus en plus nombreux à suivre l’histoire naturelle de ces faucons et de leurs fauconneaux. Le printemps passé, 3.230.000 connexions ont été enregistrées sur ce site au cours des 8 semaines d’observation, dont 116.000 rien qu’au cours du jour de l’éclosion. Le Poste d’observation installé pour l’occasion sur le parvis de la Cathédrale a accueilli près de 15.000 personnes durant la même période", indique l’Institut.

Il lance aussi une invitation : "Venez au poste d’observation installé du 5 avril au 25 mai sur le parvis de la cathédrale ou rejoignez-nous aux postes d’observations temporaires organisés à Woluwe-Saint-Pierre et à Uccle ! Des ornithologues vous y attendent avec un puissant télescope. Vous aurez même la possibilité de photographier les Pèlerins avec votre smartphone en utilisant la technique de la digiscopie".