Les Bruxellois roulent plus à vélo à cause des attentats Auteur: Aubry Touriel

Belga
mer. 15/02/2017 - 12:42 Aubry Touriel Le nombre de cyclistes dans la Région Bruxelles-Capitale a fortement augmenté depuis les attentats de l’année dernière, selon le comptage annuel de l’asbl Pro Velo. C’est surtout le long des lignes de métro que l’on remarque de nouveaux cyclistes.

L’année dernière, Pro Velo a recensé en moyenne 278 cyclistes par heure dans la Région de Bruxelles-Capitale. Il s’agit d’une hausse de 30 % par rapport à l’année dernière. Un record depuis le début de ces recensements.

Les attentats terroristes de 2016 expliquent en partie cette augmentation frappante. En mai, l’association comptait plus de 50 % de plus qu’à la même période en 2015. On constate surtout une augmentation du nombre de vélos le long des lignes de métro.

"2016 était une année charnière", réagit le ministre bruxellois de la mobilité, Pascal Smet (SP.A). "À la suite des attentats, le réseau de métro était interrompu et la fermeture des tunnels Stéphanie et Montgomery ont pesé sur la mobilité. Comme le montrent les chiffres, cela a poussé les gens à changer leur comportement."

Selon Pro Velo, il est préférable d’attendre avant de confirmer si cette progression va se poursuivre, car les derniers comptages de novembre indiquent une rechute du nombre de cyclistes. Le mauvais temps et les grands chantiers pourraient expliquer cette diminution.