D’anciens combattants en Syrie touchent des allocations de chômage Auteur: Eric Steffens

Belga
sam. 11/02/2017 - 14:48 Eric Steffens Parmi les anciens combattants belges en Syrie, un sur sept, rentré au pays touche une allocation de chômage. L’information provient du quotidien De Tijd. Cela concerne 16 individus parmi une centaine rentrés en Belgique ces derniers mois. De plus, certains anciens djihadiste perçoivent injustement une aide financière auprès des CPAS" a déclaré la députée N-VA Kristien Van Vaerenbergh.

Selon l’ONEM, (l ‘Office national de l’Emploi), ces 16 anciens combattants en Syrie répondaient à toutes les conditions légales. "Ils ne sont pas en prison, se sont réinscrits dans leur commune, sont disponibles pour le marché de l’emploi et ont répondu aux appels des services de formation professionnelle. De notre côté nous avons demandé toutes les informations possibles auprès de l’OCAM, le parquet et le système pénitentiaire", a déclaré Wouter Langeraert de l’ONEM.

Il souligne que tout est correctement mis en œuvre mais que l’ONEM ne reçoit en général pas plus d’information que des noms. "La plupart du temps nous devons nous contenter de données selon lesquelles ils ont probablement été en Syrie".

Rien que dans le Brabant flamand et à Bruxelles, une dizaine de djihadistes ont obtenu ces dernières années au moins 123.898 euros en allocations. Ces chiffres ont été communiqué par le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) à la demande de la députée N-VA Kirstien Van Vaerenbergh.