Écoles de Gand : "Laissez les réfugiés terminer leur année scolaire" Auteur: AT

Belga
sam. 04/02/2017 - 13:48 AT Dans une lettre ouverte, les écoles de Gand ont demandé à la ministre flamande de l’Enseignement, Hilde Crevits (CD&V), que les enfants de familles réfugiées puissent terminer leur année scolaire, et ce, indépendamment de leur statut.

Reno, le centre d’accueil pour réfugiés à Gand, ferme ses portes dans quelques semaines et des familles avec enfants vont devoir aller ailleurs, éventuellement en Wallonie.

"Les réfugiés apprennent la langue de la région où ils habitent. Ils s’y font des amis et apprennent à connaître éducateurs et professeurs qui veulent leur bien. Mais ce qui nous touche ces derniers temps, c’est le trajet que ces étudiants doivent faire en Belgique et parfois de part et d’autre de la frontière linguistique, et ce, en seulement un an", peut-on lire dans une lettre adressée à la ministre de l’Enseignement, Hilde Crevits (CD&V).

Les écoles gantoises de tous les réseaux craignent également un gaspillage des ressources : si un étudiant a commencé à s’intégrer à un endroit, tous les efforts d’insertion sont à recommencer s’il déménage, d’autant plus si la langue de la région est différente.

"La Flandre compte trop peu de centres d’accueil […]. Il existe plus de places en Communauté française, ce qui oblige des familles avec enfants à déménager dans la partie francophone. Si on constate qu’il est difficile de trouver de nouvelles places, on devrait arrêter temporairement la fermeture des centre d’accueil d’urgence pour permettre une transition digne."