20% de déchets en moins le long des routes et autoroutes flamandes Auteur: Eric Steffens

dim. 11/03/2018 - 12:33 Eric Steffens L’an dernier, 2.358 tonnes de déchets ont été abandonnés le long des routes régionales et les autoroutes en Flandre. Cela représente 20% de moins qu’en 2016. C’est déjà la quatrième diminution successive. En cinq ans la montagne de déchets le long de nos routes et autoroutes a ainsi diminué de 34% passant de 3 572 tonnes à 2 358 tonnes. C’est ce qu’a indiqué le ministre flamand Ben Weyts (N-VA) suite à une demande du parlementaire Joris Vandenbroucke (S.PA).

La Région flamande gère environ 7 000 km de routes régionales et d’autoroutes. Ainsi pour l’année 2017, il a fallu ramasser 337 kg de déchets par kilomètre. Le coût d’un tel nettoyage s’élève à 5,2 millions d’euros soit 2.020 euros par tonne.

Joris Vandenbroucke espère « que la diminution des déchets ramassés signifient que de moins en moins de gens ont cette mauvaise habitude de jeter leurs déchets lorsqu’ils sont sur la route. Ces déchets détruisent l’espace public et nuisent à l’environnement et cela coûte beaucoup d’argent aux contribuables pour les ramasser".

Selon le chef de groupe socialiste au Parlement flamand, "les campagnes de sensibilisation et les sanctions sévères contre les dépôts illégaux sont nécessaires mais il faudrait aller encore plus loin. Je suis favorable à l’instauration d’une consigne sur les canettes et les bouteilles en plastique".

D’après une enquête de l’OVAM (la Société publique des Déchets de la Région flamande) un tiers des déchets est constitué de canettes et de bouteilles en plastique. "Si l’on instaurait un système de consignes, de nombreuses personnes y réfléchiraient à deux fois avant de jeter un objet qui a de la valeur. Cela nous permettra de véritablement réduire les déchets le long de nos routes et d'économiser ainsi des millions d'euros que nous dépensons actuellement pour nettoyer les ordures".

Entre-temps, 88 communes flamandes ont déjà adhéré à l’alliance pour la consigne Statiegeldalliantie (une alliance entre communes flamandes et néerlandaises). Selon une enquête de Test-Achats, plus de deux tiers des consommateurs sont également en faveur de cette mesure. Joris Vandenbroucke se demande "ce que la ministre Joke Schauvliege (CD&V) attend pour prendre des mesures".