Des moyens accrus pour l’agriculture biologique en Flandre Auteur: A. François

Belga
jeu. 08/03/2018 - 12:26 A. François La ministre flamande de l’Agriculture, Joke Schauvliege (N-VA), a présenté ce jeudi un nouveau Plan stratégique pour l’agriculture biologique 2018-2022. Il doit stimuler le secteur de l’agriculture durable en Flandre, car la Région est en retard dans ce domaine par rapport au reste de l’Europe.

En Flandre, 1% des produits issus de l’agriculture sont biologiques. La Région accuse ainsi un certain retard par rapport à la moyenne des autres régions d’Europe, qui est de 6% de produits issus de l’agriculture biologique. En Wallonie, on dépasse même la moyenne européenne.

Afin de stimuler l’agriculture biologique, la ministre Joke Schauvliege a présenté ce jeudi une nouvelle version du Plan stratégique pour le secteur. Il prévoit notamment la création de pôles d’agriculture biologique, sous forme de coopérations locales. Le but étant de convaincre un nombre croissant d’agriculteurs de passer aux méthodes de la culture biologique.

VRT

La ministre Schauvliege (photo archives) compare ce mouvement avec celui d’une tache d’huile. "Le but est qu’une ferme biologique fasse tache d’huile sur son environnement et persuade d’autres agriculteurs voisins de passer au biologique. Mais il faut aussi veiller à ce que les consommateurs trouvent le chemin des fermes biologiques dans leur voisinage".

Le nouveau Plan reconnait aussi l’importance de la recherche et de l’innovation. Joke Schauvliege libère ainsi 1,4 million d’euros pour le fonctionnement du projet renouvelé, en plus des 5 millions d’euros qui avaient déjà été budgétés pour le secteur de l’agriculture biologique. "Au total, j’investirai 6,4 millions d’euros cette année dans l’agriculture biologique. C’est un record", se félicite la ministre flamande.