La liaison en tram vers l’aéroport n’est pas pour demain Auteur: Eric Steffens

De Lijn
mar. 06/03/2018 - 12:05 Eric Steffens Les liaisons en tram depuis la gare de Bruxelles-Nord vers l’aéroport de Zaventem et de Bruxelles vers Willebroek accusent énormément de retard. L’échéance prévue pour 2020 ne semble de toute façon plus réalisable, mais plus personne n’ose même fixer un nouveau calendrier. La Région bruxelloise et la Flandre ne parviennent pas à s’entendre en ce qui concerne la partie du trajet du tram en territoire bruxellois. Le dossier serait bloqué à cause d’un désaccord entre la Flandre et Bruxelles concernant les routes aériennes depuis l’aéroport, l’information est donnée par le quotidien De Tijd.
Belga

Avec son réseau brabançon "Brabantnet", la Flandre a prévu depuis longtemps plusieurs liaisons en tram autour de Bruxelles et vers l’aéroport de Zaventem.

Il s’agit des trois lignes suivantes : le tram de l’aéroport depuis la gare de Bruxelles Nord vers l’aéroport, une ligne vers Willebroek le long de l’A12 et enfin un tram le long du Ring depuis Jette vers Zaventem.

L’ intention initiale était de disposer des autorisations nécessaires pour 2017 et d’installer les premières lignes de tram d'ici 2020. Selon De Tijd, l'échéance prévue pour 2020 n'est en tout cas plus réalisable pour le tramway de l'aéroport ni pour la ligne le long de l' A12.

L’octroi des permis n'a pas encore été attribué et les travaux eux-mêmes prendront des années. Pour le tramway de l'aéroport, il faudra compter trois ans, pour le tramway le long de l' A12, cinq ans. Il y a donc de toute façon un retard dans les prévisions initiales. Personne n'ose donner plus fixer de nouveau calendrier.

A cause du dossier des nuisances sonores

L’un des principaux obstacles est la coopération entre la Flandre et Bruxelles. Les deux trams flamands doivent utiliser pour la dernière partie du trajet vers Bruxelles les voies de la STIB, la Société des transports intercommunaux de Bruxelles. Si les discussions techniques progressent plutôt bien mais pour qu’il y ait une coopération il faut qu’il y ait un accord politique avec Bruxelles et c’est là que le bât blesse. Les discussions entre les Cabinets du Ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) et le Ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (SP.A) ont longtemps été bloquées en raison de désaccords entre la Flandre et Bruxelles sur les routes aériennes, entre autres.

Pas de financement prévu

Autre pierre d’achoppement est la question du financement. Le tramway de l'aéroport devrait coûter environ 100 millions d'euros, alors que celui de l' A12 coûterait 400 millions d'euros. Or, le gouvernement flamand n' a pas encore prévu de budget à cet effet.

Le troisième projet le "Brabantnet" est en bonne voie, en partie du moins puisqu’il ne s'agit plus d'un véritable tramway. C’est en effet un trambus (photo) qui a été choisi pour le Ringtram, qui reliera l'aéroport via Vilvoorde vers le Heysel. Cette année, de petits travaux seront entamés pour que le tramway puisse circuler à partir du printemps 2019.

Le parti d'opposition Groen est choqué par ce retard dans deux des trois projets de lignes de tram. "Le Ring de Bruxelles est aujourd'hui saturé et le reste du réseau routier dans la périphérie est également complètement saturé. Il est donc urgent d'investir dans les transports en commun. Le ministre Ben Weyts n'est pas seulement le ministre de la mobilité, mais aussi du Rand flamand. Le fait qu'il ne soit pas en mesure de faire les investissements nécessaires avec cette double compétence est choquant", a déclaré l'eurodéputée flamande An Moerenhout (Groen).