Un toit vert intelligent pour lutter contre la pollution de l’eau Auteur: A.Fr. (avec Belga)

jeu. 09/11/2017 - 18:12 A.Fr. (avec Belga) A Anvers, les bureaux du réseau des organisations sociales Beweging.net - né en juin 2014 de l’ACW et pendant flamand du Mouvement ouvrir chrétien - sont désormais dotés du premier "toit vert intelligent" (photo) installé en Belgique. Ce projet lancé par l’Université catholique de Louvain (KU Leuven) et l’entreprise française Vegetal i.D. vise à lutter contre la pollution de l’eau. Il s'agit d'observer si l'eau de pluie, ruisselant par les gouttières depuis le toit, sera davantage protégée de la pollution grâce à ce dispositif. Ce projet s'inscrit dans le cadre du projet européen Brigaid-Project, qui promeut des initiatives visant à lutter contre le changement climatique.

Ce toit vert intelligent peut être contrôlé à distance sur base des bulletins météo et des modèles de gestion des égouts et des inondations dans une ville.

"En cas de sécheresse, nous pouvons décider de maintenir l'eau de pluie plus longtemps afin que les plantes survivent plus facilement", explique le chercheur de la KUL Vincent Wolfs. A l'inverse, "en cas de fortes pluies, le dispositif doit contribuer à réduire les risques d'inondations".

"Dans un premier temps, nous allons analyser le fonctionnement du capteur. Ensuite, nous allons étudier l'impact du dispositif à l'échelle de la ville et voir dans quelle ampleur le système peut être développé, sachant qu'un trop grand nombre de toits de ce type pourrait poser problème".

Si les résultats s'avèrent positifs, ce nouveau toit vert pourrait répondre aux défis auxquels sont confrontés les villes à la suite du réchauffement climatique, à savoir des périodes de sécheresses plus longues, suivies d'averses de pluie plus violentes, précise encore Vincent Wolfs.