Groen exige que le ministre Ducarme vienne s’expliquer à la Chambre Auteur: Eric Steffens avec Belga

Belga
dim. 06/08/2017 - 17:12 Update: dim. 06/08/2017 - 17:45 Eric Steffens avec Belga "Le ministre de l’Agriculture Denis Ducarme (MR) doit réunir le plus rapidement possible la Commission de la Chambre pour s'expliquer sur le scandale des oeufs contaminés par un insecticide" estime le parti écologiste flamand Groen. Le ministre a réagi en fin de journée et "promet la transparence la plus complète".
Belga

Le fait que l’Agence Fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire était au courant dès juin d’une contamination d’un élevage de volaille avec du fipronil, un insecticide et n’a toujours pas communiqué le résultat des analyses a choqué les écologistes flamands.

"Nous demandons la transparence totale de la part de l’Afsca car apparemment elle était au courant depuis le mois de juin", a déclaré Anne Dedry, députée de Groen.

"A présent toutes les informations sortent dans la presse mais il n’y a pas de transparence alors qu’il s’agit tout de même de santé publique".

Groen en appelle au ministre de l’Agriculture. "Nous estimons que Denis Ducarme doit intervenir et s’il le faut nous devons nous réunir en commission de la chambre dès le mois d’août.

La commission Economie et Agriculture de la Chambre pourrait se réunir dès ce mardi afin de discuter du dossier des œufs contaminés par le Fipronil. C’est ce qu’a indiqué dimanche après-midi le président de cette commission, le député socialiste Jean-Marc Delizée (photo).

Le président de la Chambre Siegfried Bracke a donné son accord pour que la commission Economie et Agriculture se réunisse en urgence, a indiqué sur Twitter le président de cette commission Jean-Marc Delizée. Celui-ci a précisé à l'Agence Belga que la réunion pourrait avoir lieu mardi, le temps de confirmer la disponibilité des ministres de l'Agiculture Denis Ducarme (MR) et de la Santé publique Maggie De Block (Open VLD) et de convoquer toutes les personnes concernées.

Denis Ducarme promet la transparence la plus complète

Le ministre de l'Agriculture, Denis Ducarme, a demandé à l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) "un rapport circonstancié sur les actions produites par l'Agence depuis les premières informations à sa disposition pour ce qui concerne la problématique du fipronil", a-t-il indiqué dimanche après-midi dans un communiqué. Il s'engage à faire "la transparence la plus complète".

Denis Ducarme, tout juste appointé ministre de l'Agriculture à la place de Willy Borsus, a également demandé à son administration de continuer à prendre tous les contacts utiles avec les administrations allemandes et néerlandaises. Lui-même aura des contacts avec ses homologues allemand et néerlandais, indique-t-il.

Les ministres de la Santé Maggie De Block et de la Protection des consommateurs Kris Peeters suivent également le dossier de près. Les analyses réalisées jusqu'ici sur des oeufs produits en Belgique montrent que ceux-ci ne constituent aucun danger pour la santé de la population, soulignent les ministres.