Faut-il interdire les boissons énergisantes aux moins de 16 ans ? Auteur: Eric Steffens

Reporters
jeu. 18/05/2017 - 12:17 Eric Steffens 60% des jeunes de 12 à 18 ans consomment des boissons énergisantes. 18% le font presque quotidiennement. Des résultats qui ont alerté le gastroentérologue Thierry Devreker (VUB) et la cardiologue Catherine De Mayer. Ils estiment qu’il faut interdire les boissons énergisantes aux jeunes de moins de 16 ans.

Les résultats de l’enquête ont été révélés dans le reportage "Over eten" (Sur la nourriture), diffusé mercredi sur la chaîne Eén.

Ce jeudi matin certains auditeurs de la chaîne Studio Brussel ont réagi et estimé qu’ils appréciaient ces boissons même s’il n’autoriseraient jamais leurs enfants à en boire.

Pour la cardiologue Catherine De Mayer, "ce n’est pas seulement la grande quantité de caféine contenue dans ces boissons qui pose problème mais aussi la présence d’autres substances comme la Taurine qui contient beaucoup de sucre. Cela renforce encore l’effet de la caféine et cela devient un vrai problème" a-t-elle expliqué sur Studio Brussel.

"Cela affecte le système nerveux, la pression artérielle augmente, cela entraîne des troubles du rythme cardiaque, surtout chez les personnes qui ont un problème cardiaque sous-jacent, et qui souvent l’ignore. Des morts subites dans le monde sont liées à la consommation de boissons énergisantes".

Pour les adultes la quantité maximale de caféine conseillée est de 400 milligrammes par jour, soit quelques tasses de café. Mais pour des enfants et des jeunes qui n’ont pas encore atteint leur poids d’adulte, le contenu d’une canette de boisson énergisante dépasse déjà cette limite. Il n’est pas sain qu’un jeune de 13 ou 14 ans en achète, nous pourrions avoir une attitude plus restrictive et envisager une interdiction" ajoute-t-elle.

"Pourquoi alors ne pas interdire aussi le café ou le coca-cola ?" se demandent les auditeurs.  "Ce sont surtout les autres substances que contiennent les boissons énergisantes qui augmentent l’effet de la caféine, des substances qu’on ne retrouve ni dans le café ni dans le coca. De plus, le café a aussi des effets bénéfiques que les boissons énergisantes ne possèdent pas car elles ne contiennent pas ces bonne substances" a répondu Catherine De Mayer.