La consommation belge d’énergies renouvelables à la traine Auteur: A.Fr. (avec Belga)

PhotoNews
mar. 14/03/2017 - 13:09 A.Fr. (avec Belga) La Belgique fait partie des pays européens où la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique est parmi les plus faibles, à en croire Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Avec 7,9% en 2015, notre pays fait à peine mieux que les plus mauvais élèves que sont Luxembourg et Malte (5,0% chacun) et les Pays-Bas (5,8%).

En 2015, la part de l'énergie provenant de sources renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie a atteint 16,7% dans l'Union européenne, soit environ le double de son niveau de 2004 (8,5%), première année pour laquelle les données sont disponibles.

Cette part d'énergie constitue l'un des indicateurs clés de la stratégie Europe 2020, l'objectif étant qu'elle atteigne d'ici là 20%. Ce qui a déjà été réalisé par onze États membres. Au-delà de ce terme, les énergies renouvelables continueront toutefois à jouer un rôle essentiel pour aider l'UE à couvrir ses besoins énergétiques. Il a d'ailleurs déjà été convenu d'un nouvel objectif d'au moins 27% d'énergies renouvelables dans l'Union d'ici 2030.

On retrouve les parts des énergies renouvelables les plus élevées en Suède (53,9%), en Finlande (39,3%), en Lettonie (37,6%), en Autriche (33,0%) ainsi qu'au Danemark (30,8%). À l'inverse, les plus faibles proportions ont été enregistrées au Luxembourg et à Malte (5,0% chacun), aux Pays-Bas (5,8%), en Belgique (7,9%, pour un objectif de 13% en 2020) ainsi qu'au Royaume-Uni (8,2%).

Parmi les 28 États membres de l'Union européenne, onze ont déjà atteint le niveau requis pour réaliser leurs objectifs nationaux 2020 respectifs: la Bulgarie, la République tchèque, le Danemark, l'Estonie, la Croatie, l'Italie, la Lituanie, la Hongrie, la Roumanie, la Finlande et la Suède.

À l'autre extrémité de l'échelle, les Pays-Bas (à 8,2 points de pourcentage de son objectif national 2020), la France (à 7,8 pp), l'Irlande et le Royaume-Uni (à 6,8 pp chacun), ainsi que le Luxembourg (à 6,0 pp) sont les plus éloignés de leurs ambitions.

Belga