La bière c'est bien, le vin c’est mieux. Ou pas. Auteur: Joyce Azar

Reporters
mer. 05/08/2015 - 18:01 Joyce Azar Les buveurs de vin vivent plus longtemps. La bière fait grossir. On connait les clichés. Mais qu’en est-il vraiment ? L’expert en alimentation de l’Université flamande de Bruxelles (VUB), Patrick Mullie, a rassemblé les résultats d’une série d’études. Sa conclusion : entre la bière et le vin, il n’y a pas de réelle différence, en tous cas pas au niveau de la santé.

En cette période estivale, nous sommes nombreux à sortir nos barbecues. Mais que vaut-il mieux boire lors des repas ? Faut-il opter pour le vin ou la bière ? La question a été posée à Patrick Mullie lors de l’émission matinale de Radio 1 (VRT) ‘De ochtend’.

"Le vin a toujours eu une meilleure image que la bière. Mais en fait, il n’y a pas de différence. Dans les années 90, on pensait que le vin était meilleur pour la santé. Aujourd’hui, cette version ne tient plus la route".

Le paradoxe français

La raison pour laquelle certaines études attribuent une meilleure image au vin est liée à ce que l’on appelle le paradoxe français. Dans les territoires situés autour de la mer Méditerranée, les gens mangent davantage de graisses saturées. Ils ont toutefois moins de problèmes de cœur. Par le passé, les chercheurs expliquaient cette tendance par la plus forte consommation de vin.

Outre l’alcool, le vin contient en effet d’autres substances qui permettent notamment de prévenir les caillots de sang. Les antioxydants qu’on y trouve seraient également favorables pour la santé. Mais d’après la journaliste et médecin Marleen Finoulst, tout ceci n’est qu’un mythe. "Il faudrait boire plusieurs litres pour obtenir un effet", estime-t-elle.

D’après elle, le meilleur état de santé des buveurs de vin est lié à leur style de vie. "Ils sont davantage instruits, ont d’autres habitudes alimentaires, et consomment par exemple plus d’huile d’olive".

La bière fait-elle vraiment grossir ?

Plus néfaste ou pas, la bière bénéficie généralement d’une moins bonne réputation que le vin. Nombreux sont ceux qui estiment qu’elle fait grossir. Faux, explique Patrick Mullie : "On retrouve davantage de calories dans 100 ml de vin. Mais généralement, on boit le vin dans de petits verres, alors que la pinte contient 250 ml. Dans la pratique, les gens consomment environ la même quantité de calories".

Le mythe de la bedaine provient du fait que les hommes boivent généralement plus de bière. Et les hommes prennent plus facilement du ventre, alors que les femmes s’arrondissent plutôt au niveau des hanches.

Ici aussi, le style de vie joue un rôle important : les buveurs de bière mangent généralement moins sainement, et lorsqu’ils boivent, ils consomment souvent plusieurs verres.

Un (ou deux) verre ça va, trois verres bonjour les dégâts

On en revient donc à la question habituelle : combien de verres peut-on boire ? "La directive est 1 verre par jour pour les femmes, et deux verres pour les hommes. Les cardiologues encouragent cette habitude : une consommation quotidienne légère d’alcool protège", explique Patrick Mullie, soulignant que cela concerne toutefois les personnes âgées de plus de 40 ans.

De son côté Marleen Finoulst confirme : "Les gens qui consomment modérément de l’alcool vivent plus longtemps que ceux qui s’abstiennent". Ce n’est toutefois pas l’avis des oncologues qui estiment que l’alcool peut jouer sur les risques de cancer.

Quoi qu’il en soit, bière ou vin, mieux vaut se faire plaisir tout en restant raisonnable. Et pour conclure, un dernier conseil : préférez prendre votre verre durant votre repas plutôt qu’à jeun.