Un nombre record de Belges ont changé de sexe l’an dernier Auteur: Joyce Azar

AP
mer. 07/01/2015 - 11:10 Joyce Azar En 2014, près de 150 transgenres se sont rendus à l’hôpital universitaire de Gand pour y subir une intervention de réassignation sexuelle. C’est 30% de plus que l’année précédente et trois fois plus qu’il y a cinq ans. D’après les experts, c’est hausse est notamment due à l’apparition de modèles positifs dans notre société, telle que la gagnante de l’Eurovision, Conchita Wurst.

L’hôpital universitaire de Gand est une autorité en matière de chirurgie transgenre. D’année en année, les spécialistes de l’établissement voient le nombre de patients augmenter. Dans les années 90, l’hôpital réalisait moins de 20 interventions annuellement. Ce nombre est passé à 113 en 2013, et 148 en 2014.

D’après les spécialistes, cette hausse du nombre de chirurgie transgenre est notamment due à l’apparition de modèles positifs, telle que la désormais célèbre femme à barbe, Conchita Wurst (photo), gagnante du Concours de l’Eurovision.

Face à l’augmentation du nombre de demandes de réassignation sexuelle, l’hôpital universitaire de Gand a décidé d’élargir son service. L’objectif est d’éviter les listes d’attente. "C’est un sujet très difficile. Les gens attendent en moyenne 10 ans avant d’oser se dévoiler. Si une personne appelle pour prendre rendez-vous, et qu’on lui répond qu’elle doit attendre encore six mois, ce serait inhumain", souligne Jos Motmans, du point d’information sur les transgenres.